Pi PoE Hat Switch pour alimenter le Raspberry Pi 3 à l’aide d’un câble Ethernet POE

La carte d’extension (HAT) Pi PoE Switch HAT permet d’alimenter le Raspberry Pi 3 en tirant l’énergie du câble Ethernet. La technologie POE (Power-Over-Ehernet) consiste à utiliser deux paires de fils du câble Ethernet pour alimenter les appareils informatiques reliés au réseau. Il n’y a plus qu’un seul câble à installer. Le câble Ethernet servira à la fois à l’alimentation et aux échanges de données.

Il existe deux normes actuellement (d’après cet extrait de WiKipedia)

  • IEEE 802.3af (PoE) : L’alimentation électrique fournie par l’équipement (commutateur, injecteur) est au maximum de 15,4W pour une puissance maximum de 12,9W au niveau du périphérique. La tension est de 48V.
  • IEEE 802.3at (PoE+) : Si l’équipement fournissant l’alimentation et le périphérique répondent tous les deux à cette norme, alors il est possible d’utiliser une puissance comprise entre 24 et 30W, toujours pour une tension de 48V.

La consommation électrique du Raspberry Pi 3 varie énormément en fonction de l’application et des accessoires connectés (écran FCD/TFT, module caméra, capteurs I2C…). Pour connaître la consommation de votre configuration, vous pouvez utiliser un testeur d’alimentation USB. PiDramble a fait quelques essais avec différents niveaux de sollicitations et périphériques. Au repos, le Raspberry Pi 3 ne consomme pas plus de 1,2W. Fortement sollicité (charge CPU 400%), la puissance consommée grimpe à 3,7W. Même avec un disque SSD externe branché sur le port USB, la puissance consommé d’un Raspberry Pi 2 n’excède pas 6,25W (CPU à 400%).

Une alimentation par Ethernet POE devrait donc être largement suffisante pour la plupart des applications.

Pourquoi connecter le Raspberry Pi 3 en Ethernet ?

Il est parfois impossible de connecter le Raspberry Pi à un réseau WiFi. Hors de porté, signal trop faible, perturbations électromagnétiques. Contrairement à d’autres mini-PC, il n’y a aucun connecteur IPEX pour antenne externe. Enfin, en entreprise, la politique de sécurité informatique peut imposer de connecter les appareils informatiques à un réseau filaire.

Connecter le Raspberry Pi à un réseau Ethernet présente d’autres avantages :

  • Le débit est constant (par rapport au WiFi) et il est assez élevé. Dommage, on doit se contenter d’un port 10/100M.
  • Contrairement au WiFI, il n’y a aucune configuration à faire. L’Ethernet, c’est plug and play !
  • Pas de risque de piratage depuis l’extérieur, ou du moins le Raspberry Pi ne pourra pas servir de porte dérobée pour accéder au reste de votre réseau. Tout le monde n’est pas administrateur système après tout !
  • Vous avez la phobie des ondes radios en tout genre !

Présentation de la carte Pi PoE Switch HAT

Le Pi PoE Switch HAT vient s’installer sur le connecteur GPIO du Raspberry PI 3. Le GPIO du Raspberry Pi ne sont pas condamnées pour autant car le Pi PoE Switch intègre un connecteur femelle également.

Le Raspberry i 3 est alimenté via le connecteur GPIO. Un mini câble Ethernet (livré avec la carte) permet de relier le Hat à la prise RJ45 du RPI3 ce qui permet de connecter le Raspberry Pi 3 au réseau local et à internet.

De quoi avez-vous besoin pour alimenter le Raspberry Pi 3 avec l’Ethernet POE ?

Certains routeurs disposent d’une sortie POE. C’est par exemple le cas du D-Link DGS 1008P ou Netgear GS110TP-200EUS Prosafe.

Si ce n’est pas le cas (ce qui est fort probable), il va falloir injecter le courant à l’aide d’un splitter (ou injecteur de courant POE). Attention, certains modèles sont vendus sans alimentation. En voici une sélection sur le comparateur de prix. Sur le premier connecteur, on branche le câble Ethernet en provenance du routeur ou de la box internet. En sortie, on récupère le câble Ethernet alimenté en 48V.

En théorie, n’importe quelle catégorie de câble Ethernet peut être utilisée. Cependant, plus la distance est grande, plus la catégorie doit être élevée. Optez au minimum pour un câble de catégorie 6A au delà de 20 mètres.

C’est tout, la carte d’extension Pi PoE Switch HAT s’occupe du reste.

Spécifications du Pi PoE Switch HAT

  • Compatible avec la norme Ethernet POE IEEE 802.3af (mode A & B), Power-over-Ethernet
  • Alimentation du Raspberry Pi 3 via le GPIO
  • Mini câble Ethernet à brancher entre la carte d’extension et le RPI pour le relier au réseau local.
  • Courant d’alimentation 36-56V
  • Courant de sortie 5V
  • Tension de sortie 10-1300mA
  • Puissance max. délivrée 6.5W

Vous trouvez la solution trop chère

C’est vrai que la note à base de Raspberry Pi est vite salée. Même avec un Raspberry Pi 3 en promo à 29,17€ chez Gearbest le Pi PoE Hat en promo à 44,95€ sur Amazon, ont atteint un budget minimum de 74,12€ ! Dans ce cas, vous pouvez vous tourner vers l’Orange Pi Zero H2+. La version 256MB commence à 5,99€ (+3,40€ de frais de port) ! Pour ce prix vous aurez l’équivalent d’un Raspberry Pi Zero W en terme de puissnce. C’est peut être suffisant pour réaliser de petits projets d’acquisition de données, le pilotage d’un aquarium ou d’un système de filtration de piscine. Deux bémols toutefois. Le GPIO est beaucoup moins bien supporté par les librairies (mais ça s’arrange…) et le connecteur caméra est incompatible avec les caméras CSI du Raspberry Pi. Il faudra utiliser la caméra dédiée ou utiliser une webcam pour vos projets.

Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire

Aucun spam et aucun autre usage ne sera fait de votre email. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Tags: