nodemcu-build: Firmware NodeMCU ESP8266 personnalisé (Frightanic)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur telegram

Table des matières

Dans l’article précédent présentant l‘Adafruit Huzzah ESP8266 nous avons vu comment réinstaller le firmware NodeMCU original. Il est maintenant possible grâce à l’outil nodemcu-build proposé par Frightanic de personnaliser son firmware et de choisir les modules dont on a réellement besoin pour son projet. Personnaliser son firmware peut être utile si vous manquez de place, avez besoin d’un module uniquement disponible dans la version de développement…

Personnaliser le firmware NodeMCU avec Frightanic

Il est très facile de personnaliser le firmware NodeMCU de votre carte ESP8266 grâce à l’outil en ligne nodemcu-build de Frightanic. Découvrons comment faire.

Pour récupérer votre firmware personnalisé vous devez vous rendre sur le site de Frightanic. Vous devrez indiquer votre adresse email. Frightanic s’engage à ne l’utiliser que pour vous envoyer le statut de préparation de votre firmware et les liens de téléchargement lorsqu’il est prêt.

Vous pouvez choisir entre la branche “master” et la branche “dev“. La branche dev est réservée aux plus aventuriers d’entre vous mais elle contient parfois de bonnes surprises.

NodeMCU Build branch master dev

La branche master contient (à la date de cet article) les modules suivants :

  • ADC
  • ADXL345
  • AM2320
  • APA102
  • bit
  • BME280
  • BMP085
  • CJSON
  • CoAP
  • crypto
  • DHT
  • encoder
  • end user setup
  • file
  • GPIO
  • HMC5883L
  • HTTP
  • HX711
  • I²C
  • L3G4200D
  • mDNS
  • MQTT
  • net
  • node
  • 1-Wire
  • PCM
  • perf
  • PWM
  • RC (no docs)
  • rfswitch
  • rotary
  • RTC fifo
  • RTC mem
  • RTC time
  • Sigma-delta
  • SNTP
  • Somfy
  • SPI
  • struct
  • Switec
  • TM1829
  • timer
  • TSL2561
  • U8G
  • UART
  • UCG
  • websocket
  • WiFi
  • WS2801
  • WS2812

NodeMCU Build modules frightanic esp8266

En cliquant sur la petite icône en forme de livre, vous pouvez directement accéder à la documentation du module et plus particulièrement les fonctions proposées par celui-ci.

Enfin vous pouvez activer le support SSL et un mode debug. N’activez le mode debug que dans la phase de développement et que si vous rencontrez des problèmes de mise au point car ce mode augmente la taille du firmware et réduit la vitesse d’exécution du code (ce que personne ne souhaite en général).

Votre configuration terminée, appuyez sur “Start your build” en bas de page. Après environ 1 à 2 minutes, vous devriez recevoir un email contenant le lien pour récupérer votre firmware personnalisé. Deux versions sont disponibles. La première permettant d’utiliser des variables avec nombres réels (Float), l’autre uniquement des entiers (Integer). A vous de choisir celui qui correspond le mieux à votre projet.

Installer votre nouveau firmware ESP8266 NodeMCU

Vous pouvez suivre en détail toutes les instructions pour flasher une carte Adafruit Huzzah ESP8266 sur cet article précédent. Procédez de la même manière mais cette fois allez dans l’onglet config :

  • Indiquez le chemin de votre nouveau firmware NodeMCU personnalisé et cochez la case de sélection
  • Décochez le firmware par défaut
  • Indiquez l’adresse de flashage à 0x00000

Connectez votre carte à l’aide du module FTDI puis mettez votre ESP8266 en mode bootload comme ceci :

  • Appuyez et maintenez appuyé le bouton GPIO0. La Led s’allume à pleine puissance
  • Appuyez sur le bouton Reset
  • Relâchez le Reset
  • Relâchez le bouton GPIO0. La led éclaire à demi. L’ESP8266 est en « bootload mode »

Enfin appuyez sur Start pour installer votre firmware. L’opération débute dès que la carte aura été détectée (l’adresse Mac s’affiche). Si vous rencontrez des difficultés, vérifier que votre carte est bien en mode bootload. Par exemple sur une carte Adafruit Huzzah ESP8266, la led GPIO0 doit être allumée à 50%.

Astuce. Vous pouvez passer la carte en mode Bootload même si vous avez déjà appuyé sur Start.

ESP8266 Flasher NodeMcu

Pour vérifier la version du fraîchement firmware installé, ouvrez une connexion avec Putty ou ESPlorer et appuyez sur le bouton Reset de la carte. Si tout s’est bien déroulé, vous devriez lire un message de ce type :

NodeMCU custom build by frightanic.com
    branch: master
    commit: c8037568571edb5c568c2f8231e4f8ce0683b883
    SSL: false
    modules: dht,file,gpio,tmr,wifi
 build 	built on: 2016-04-07 16:41
 powered by Lua 5.1.4 on SDK 1.4.0
lua: cannot open init.lua

Voilà, vous disposez maintenant d’un firmware parfaitement adapté aux besoins de vos projets.

Avez-vous aimé cet article ?
[Total: 0 Moyenne: 0]
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur telegram

Vous avez aimé ce projet ? Ne manquez plus aucun projet en vous abonnant à notre lettre d’information hebdomadaire!

quel modèle esp8266 choisir
Quel modèle d'ESP8266EX choisir en 2020 ?
guide choix esp32 development board
Quel ESP32 choisir en 2020 ?

Vous rencontrez un problème avec ce sujet ?

Peut-être que quelqu’un a déjà trouvé la solution, visitez le forum avant de poser votre question

3 Commentaires
  1. Hello,
    quand je charge le firmeware dans l’ESP8266, je n’arrive pas à comminuqer avec lui via l’outil Esplorer :
    Communication with MCU…
    ……

    Est-ce que cela vient du firmware ?

    • Bonjour Julien.
      J’ai déjà rencontré ce problème lorsque la puissance délivrée par le cable FTDI est trop faible durant l’opération de flashage du firmware. Tout semble bien se dérouler, mais au final le nouveau firmware n’a pas été installé. Vérifie que la puissance délivrée par ton module FTDI est d’au moins 300mA, sinon ajoute une batterie. Regarder cet article, j’ai listé quelques solutions http://www.projetsdiy.fr/esp8266-guide-de-choix-achat-projets-diy/

      • Bonjour,
        J’ai fait nouvelle tentative avec un régulateur de tension AMS1117 sur une alimentation USB à part (5v -> 3.3v). Il semble que ce ne soit pas suffisant… (120 mA) Est-ce que tu peux détailler les connexions (et alimentations) nécessaires pour avoir du 3.3 v et 300 mA ? Comment tu fais pour “ajouter une batterie” ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Calculateurs
×
Calculateur loi d'Ohm
Tension (U) - en Volt
Courant (I) - en Ampère
Résistance (R) - en Ohms
Puissance (P) - en Watts

Ce calculateur permet de calculer les relations entre le courant, la tension, la résistance et la puissance dans les circuits résistifs.

Saisir au moins deux valeurs puis cliquer sur calculer pour calculer les valeurs restantes. Réinitialisez après chaque calcul.

Rappel sur la Loi d'Ohm
La loi d'Ohm explique la relation entre la tension, le courant et la résistance en déclarant que le courant traversant un conducteur entre deux points est directement proportionnel à la différence de potentiel entre les deux points.
La loi d'Ohm s'écrit U = IR, où U est la différence de tension, I est le courant en ampère et R est la résistance en Ohms (symbole Ω).
Loi d'Ohm (U=RI)
×
Déchiffrer le code couleur d'une résistance à 4 bandes
Bande 1 Bande 2 Multiplicateur Tolérance
   

Résistance:  

1 000 Ω ±5%

Comment déchiffrer le code couleur d'une résistance à 4 anneaux
Formule : ab*cΩ ±d%
Les deux premières bandes (a, b) permettent de déterminer le chiffre significatif. La première bande correspond au chiffre de la dizaine, le second anneau le chiffre de l'unité. Par exemple Brun(1), Noir (0) donne le nombre 10.
La troisième bande (c) est un coefficient multiplicateur. Par exemple, l'anneau rouge est un coefficient multiplicateur de 100, ce qui donne 10 X 100 = 1000Ω.
Le quatrième anneau (d) indique la tolérance de la valeur nominale de la résistance. Par exemple l'anneau Or correspond à ±5%. Donc le fabricant de la résistance s'engage à ce que sa valeur soit comprise entre 950 Ω et 1050 Ω.
Déchiffrer code couleur 4 bandes
×
Déchiffrer le code couleur d'une résistance à 5 bandes
Bande 1 Bande 2 Bande 3 Multiplicateur Tolérance

Résistance:  

1 000 Ω ±5%

Comment déchiffrer le code couleur d'une résistance à 5 anneaux
Formule : abc*dΩ ±e%
Les trois premières bandes permettent de déterminer le chiffre significatif. La première bande correspond au chiffre de la dizaine, le second anneau le chiffre de l'unité. Par exemple Brun(1), Noir (0), Noir (0) donne le nombre 100
La quatrième bande est un coefficient multiplicateur. Par exemple, l'anneau brun correspond au coefficient multiplicateur 10, ce qui donne 100 X 10 = 1000Ω.
Le cinquième anneau indique la tolérance de la valeur nominale de la résistance. Par exemple l'anneau Or correspond à ±5%. Donc le fabricant de la résistance s'engage à ce que la valeur de la résistance soit comprise entre 950 Ω et 1050 Ω.
Déchiffrer code couleur 5 bandes
×
Calculateur de résistance série pour une ou plusieurs LED
Tension d'alimentation en Volt
Tension directe en Volt
Courant en mA
Résistance calculée en Ω
Puissance estimée en W

Ce calculateur permet de déterminer la résistance requise pour piloter une ou plusieurs LED connectées en série à partir d'une source de tension à un niveau de courant spécifié.

Remarque. Il est préférable d'alimenter le circuit avec une puissance nominale comprise entre 2 et 10 fois la valeur calculée afin d'éviter la surchauffe
Couleur Longueur d'onde (nm) Tension (V) pour LED ⌀3mm Tension(V) pour LED ⌀5mm
Rouge 625-630  1,9-2,1 2,1-2,2
Bleu 460-470 3,0-3,2 3,2-3,4
Vert 520-525 2,0-2,2 2,0-2,2
Jaune 585-595 2,0-2,2 3,0-3,2
Blanc 460-470 3,0-3,2 1,9-2,1
Résistance en série pour une ou plusieurs LED
×
Calculateur durée de vie d'une batterie
Capacité de la batterie
Consommation de l'appareil ou objet connecté

Ce calculateur estime la durée de vie d'une batterie, en fonction de sa capacité nominale et du courant ou de la puissance qu'une charge en tire.

La durée de vie de la batterie est une estimation idéalisée. La durée de vie réelle peut varier en fonction de l'état de la batterie, de son âge, de la température, du taux de décharge et d'autres facteurs. C'est le mieux que vous pouvez espérer obtenir.

Autonomie de la batterie = capacité de la batterie en mAh / courant de charge en mA

Durée de vie batterie
Publicité
À lire aussi
Composants
Sur le Forum
Domotique et objets connectés à faire soi-même
Domotique et objets connectés à faire soi-même
Vous avez aimé ce tutoriel

Ne manquez plus les prochains projets

Recevez chaque semaine le récapitulatif des tutoriels et projets.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment.