Dans ce tutoriel, nous allons apprendre comment installer et configurer le serveur de fichiers Samba. L’Orange Pi – ou n’importe quel autre mini-PC de la famille du Raspberry Pi – permet de faire beaucoup presque autant de choses qu’un PC Windows ou un Mac mais on à souvent besoin de partager des fichiers avec d’autres ordinateurs (ou mini PC) sur son réseau local. Malheureusement, que ce soit sur Raspbian ou Armbian, rien n’est installé par défaut. Heureusement, dans le monde Linux, il y a toujours une solution Open Source pour tous les besoins. Ce tutoriel s’applique aussi bien pour un Raspberry Pi qu’un Orange Pi, avec ou sans interface graphique (version serveur).

Installer Samba sous Armbian ou Raspbian

Samba est un protocole propriétaire (SMB/CIFS) développé par Microsoft. C’est un projet multi-plateforme. Il permet l’échange de fichier et le partage d’imprimante en réseau. Il fonctionne sur Linux, Windows et macOS. Pour l’installer, ouvrez un Terminal puis exécutez la commande suivante

apt-get install libcups2 samba samba-common cups

Cette commande installe Samba et Cups pour le partage d’imprimante. Si vous n’avez pas besoin du partage d’imprimante, exécutez simplement

sudo apt-get install samba

Configurer Samba

Avant de modifier la configuration, commençons par faire une copie de sécurité du fichier smb.conf

sudo mv /etc/samba/smb.conf /etc/samba/smb.conf.bak

Créer un nouveau fichier de configuration

sudo nano /etc/samba/smb.conf

Coller cette configuration dans le fichier et remplacez le nom du groupe de travail – ici WORGROUP – par le votre.

[global]
workgroup = WORKGROUP
server string = Samba Server %v
netbios name = orangepi
security = user
map to guest = bad user
dns proxy = no

Le nom définit par le paramètre netbios sera affiché dans le gestionnaire de fichier sous Windows et le Finder sous macOS.

Si vous ne connaissez pas le nom du groupe de travail, ouvrez l’invite de commande sous Windows (ou powershell) et exécutez la commande suivante

net config workstation

Enregistrez le fichier de configuration – CTRL + X puis Y – puis relancez le service samba

sudo systemctl restart smbd.service

Autoriser les utilisateurs à accéder au dossier de partage

Il est possible de permettre à n’importe quel utilisateur d’accéder au dossier partagé. Ici, je vous propose de garder le contrôle de votre mini PC et de n’autoriser que les utilisateurs déclarés sur le système.

Samba est capable d’utiliser les utilisateurs déjà présents sur le système. Il faut toutefois créer un mot de passe dédié à samba. Prenons par exemple l’utilisateur pi (par défaut, rien ne vous empêche de créer un utilisateur pi sur Armbian à l’installation), exécutez la commande suivante pour définir le mot de passe Samba

pi@orangepiplus2e:~$ sudo smbpasswd -a pi
New SMB password:
Retype new SMB password:

Vous pouvez re-saisir votre mot de passe ou en créer un nouveau. Exécutez de nouveau cette commande pour modifier le mot de passe Samba. L’avantage est de ne pas multiplier les utilisateurs sur votre environnement.

Ajouter les dossiers de partage

Vous pouvez partager des dossiers existants. Par sécurité, il est préférable de contrôler l’accès aux dossiers partagés. Pour cela, nous allons créer un nouveau dossier share (partage) dans lequel ou pourra ajouter d’autres répertoires. Chaque répertoire disposant de ces droits d’accès. La localisation du dossier n’est pas importante. Ici, nous allons créer le dossier partagé directement sur le bureau.

mkdir -p /home/pi/Desktop/Share

Maintenant, nous allons ajouter ces dossiers au fichier de configuration

sudo nano /etc/samba/smb.conf

Puis coller ce bloc de paramètres. N’oubliez pas d’adapter les chemins à votre configuration

[allusers]
  comment = All Users
  path = /home/shares/allusers
  valid users = @users
  force group = users
  create mask = 0660
  directory mask = 0771
  writable = yes

Mettre à jour la configuration du service Samba

Maintenant que tout est configuré, il ne reste plus qu’à prendre en compte les nouveaux paramètres. Pour cela, sauvegardez le fichier (CTRL + X puis O) et exécutez la commande suivante

sudo systemctl restart smbd.service

Pour connaître l’état du service

pi@orangepiplus2e:~$ sudo systemctl status smbd.service
● smbd.service - LSB: start Samba SMB/CIFS daemon (smbd)
   Loaded: loaded (/etc/init.d/smbd; bad; vendor preset: enabled)
   Active: active (running) since mer. 2017-05-10 13:31:45 UTC; 8s ago
     Docs: man:systemd-sysv-generator(8)
  Process: 2207 ExecStop=/etc/init.d/smbd stop (code=exited, status=0/SUCCESS)
  Process: 2215 ExecStart=/etc/init.d/smbd start (code=exited, status=0/SUCCESS)
   CGroup: /system.slice/smbd.service
           ├─2226 /usr/sbin/smbd -D
           ├─2227 /usr/sbin/smbd -D
           ├─2229 /usr/sbin/smbd -D
           └─2232 /usr/sbin/smbd -D

mai 10 13:31:43 orangepiplus2e systemd[1]: Starting LSB: start Samba SMB/CIFS daemon (smbd)...
mai 10 13:31:45 orangepiplus2e smbd[2215]:  * Starting SMB/CIFS daemon smbd
mai 10 13:31:45 orangepiplus2e smbd[2215]:    ...done.
mai 10 13:31:45 orangepiplus2e systemd[1]: Started LSB: start Samba SMB/CIFS daemon (smbd).
mai 10 13:31:45 orangepiplus2e smbd[2226]: [2017/05/10 13:31:45.401286,  0] ../lib/util/become_daemon.c:124(daemon_ready)
mai 10 13:31:45 orangepiplus2e smbd[2226]:   STATUS=daemon 'smbd' finished starting up and ready to serve connections

Pour arrêter le service Samba

sudo systemctl stop smbd.service

Pour le relancer (après chaque modification du fichier de configuration), exécutez la commande

sudo systemctl restart smbd.service

Accéder à un Raspberry Pi ou Orange Pi depuis macOS

Une fois que Samba a été redémarré, ouvrez le Finder. Sur le Finder, le partage Samba va être ajouté à a liste des partages. Cette méthode de connexion peut poser des problèmes. Pour accéder au dossier partagé, il est préférable de “monter” un disque réseau. Pour cela, ouvrez le menu Allez puis choisissez Se connecter au serveur… (la dernière option du menu).

samba macos finder se connecter au serveur

Dans le champ d’adresse, saisissez smb://nom_partage/ . Pour que le dossier partagé s’ouvre à l’ouverture de macOS, cliquez sur le plus (+) pour l’ajouter à la liste des serveurs favoris.

 samba macos finder adresse serveur orange pi raspberry

macOS se connecte au serveur. Identifiez vous. Cochez la case Conserver ce mot de passe dans mon trousseau pour éviter de devoir re-saissir votre mot de passe à chaque connexion.

samba finder macos authentification

Voilà, vous pouvez maintenant échanger vos fichiers très simplement avec un Raspberry Pi.

 samba finder macos dossier partage shared folder

Accéder au dossier partagé depuis Windows 10 (ou 7, 8, 8.1)

Sur Windows, c’est un peu la même chose que sur macOS. Dans le champ de recherche (Cortana sous Windows 10), recherchez la commande Exécuter.

samba windows executer connexion dossier partage

Dans le champ, saisissez \nom_serveur_samba puis OK.

samba windows executer connexion dossier partage

Identifiez vous et cochez Mémoriser mes informations de d’identification.

samba windows 10 authentification orange pi raspberry

Le dossier partagé avec votre Raspberry Pi ou Orange Pi s’ouvre.

samba windows 10 armbian raspbian dossier partage

Voilà, vous pouvez maintenant à vos fichiers depuis n’importe quel autre poste sur votre réseau local. L’installation et la configuration est parfaitement identique sur Raspbian (Raspberry Pi), Armbian (Orange Pi, Cubie Board…) ou n’importe quel PC fonctionnant sous Linux. Vous pourrez accéder à vos fichiers aussi bien depuis un PC Windows que sur macOS. Dans ce tutoriel, nous avons vu une configuration à minima. Samba est beaucoup plus puissant. Il est possible de gérer des groupes d’utilisateurs, de partager un imprimante… Pour aller plus loin, vous pouvez lire cette documentation.

 

Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire

Aucun spam et aucun autre usage ne sera fait de votre email. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Promos à ne pas louper

Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
Domotique et objets connectés à faire soi-même