Domotique et objets connectés à faire soi-même

Orange Pi Plus 2e. Déballage et installation d’Armbian sur la mémoire eMMC

L’Orange Pi Plus 2e (aussi Orange Pi+ 2e) est un ordinateur carte construit autour du SoC Allwinner H3. L’H3 est un microprocesseur Quad-core Cortex-A7@1.6GHz capable de délivrer une image 4K (H.265/HEVC) grâce à la puce graphique Mali400MP2@600 MHz (compatible OpenGL ES 2.0).

 

Par rapport au Raspberry Pi qui est devenu la référence du domaine, l’Orange Pi Plus 2e est livré avec 2GB de Ram DDR3 (partagée avec le GPU) ainsi qu’un module eMMC 16GB Samsung KLMAG2GEND-B031 qui équipe de nombreux smartphone, tablette et smartTV. Plus rapide, plus économe et énergie, la mémoire eMMC est également plus fiable que les cartes SD habituellement utilisée pour faire fonctionner le système. Le Pi+2e se rapproche des performances brutes de l’Odroid C2 à un tarif bien inférieur (le module eMMC devant être acheté séparément).

Déballage de l’Orange Pi Plus 2e

Comme tous les modèles de la gamme Orange Pi, il est recommandé d’utiliser une alimentation 5V/3A.

On trouve l’OrangePi+ 2e sur les principaux sites de commerce en ligne

Vue de dessus de l’Orange pi plus 2e. Source : OrangePi

Vue du dessous de l’Orange pi plus 2e. Source : OrangePi

Caractéristiques techniques

(1) Non compatible avec la caméra du Raspberry PI. Il faut utiliser la caméra 2MP vendue par Orange Pi, ce qui limite l’intérêt du connecteur.

(2) Connecteur compatible Raspberry Pi B+. Le connecteur est tourné de 180° par rapport à celui du Raspberry Pi !

Préparer une carte SD avec Armbian

OrangePi met à disposition sur son site des images de différents systèmes Linux (Arch, Debian, Ubuntu, Android…). Les retours ne sont pas toujours positifs sur le forum. Je vous conseille d’installer la distribution Armbian déjà présentée à plusieurs reprises.

Vous pouvez récupérer l’image d’Armbian adaptée à l’Orange Pi Plus 2e ici.

Vous pouvez également compiler votre propre image à partir des sources Linux en suivant ce tutoriel. Ce ce que nous allons faire dans ce tutoriel.

Préparez votre carte SD avec Etcher comme d’habitude sous Windows, macOS ou Linux.

Configuration vidéo compatible DVI

Comme pour toute la gamme Orange PI, vous risquez de rencontrer un problème d’affichage sur un moniteur DVI ou VGA si vous utilisez un convertisseur HDMI/DVI ou HDMI/VGA. Branchez l’Orange PI+2e sur un téléviseur à l’aide d’un cable HDMI.  Après la création du compte utilisateur, Armbian vous propose de modifier la configuration vidéo. Acceptez en appuyant sur ‘Y’.

Voici les différents disponibles. Choisissez un format compatible avec votre moniteur.

480i   use "-m 480i" or "-m 0"
576i    use "-m 576i" or "-m 1"
480p    use "-m 480p" or "-m 2"
576p    use "-m 576p" or "-m 3"
720p50  use "-m 720p50" or "-m 4"
720p60  use "-m 720p60" or "-m 5"
1080i50 use "-m 1080i50" or "-m 6"
1080i60 use "-m 1080i60" or "-m 7"
1080p24 use "-m 1080p24" or "-m 8"
1080p50 use "-m 1080p50" or "-m 9"
1080p60 use "-m 1080p60" or "-m 10"
1080p25 use "-m 1080p25" or "-m 11"
1080p30 use "-m 1080p30" or "-m 12"
1080p24_3d  use "-m 1080p24_3d" or "-m 13"
720p50_3d   use "-m 720p50_3d" or "-m 14"
720p60_3d   use "-m 720p60_3d" or "-m 15"
1080p24_3d  use "-m 1080p24_3d" or "-m 23"
720p50_3d   use "-m 720p50_3d" or "-m 24"
720p60_3d   use "-m 720p60_3d" or "-m 25"
1080p25 use "-m 1080p25" or "-m 26"
1080p30 use "-m 1080p30" or "-m 27"
4kp30   use "-m 4kp30" or "-m 28"
4kp25   use "-m 4kp25" or "-m 29"
800x480 use "-m 800x480" or "-m 31"
1024x768    use "-m 1024x768" or "-m 32"
1280x1024   use "-m 1280x1024" or "-m 33"
1360x768    use "-m 1360x768" or "-m 34"
1440x900    use "-m 1440x900" or "-m 35"
1680x1050   use "-m 1680x1050" or "-m 36"

On indique à la commande le format désiré. Soit dans le format explicite, par exemple -m 1280×1024, soit par le numéro – m 33. Si vous utilisez un convertisseur HDMI vers DVI, il faut l’indiquer avec le paramètre -d, ce qui donne par exemple

>h3disp -m 33 -d

Redémarrez (sudo reboot) pour prendre en compte la configuration.

Remarque. Utilisez la commande h3disp à n’importe quel moment pour modifier la configuration vidéo.

Après une mise à jour du système avec la commande apt-get upgrade, il est fort probable que l’affichage soit réinitialisé. Il faudra ré-exécuter la commande h3disp avec l’option -d pour que revenir à la normale. Pour cela, passez par une connexion SSH depuis un autre ordinateur ou smartphone

Installer Armbian sur la mémoire eMMC

Le gros avantage de l’Orange Pi Plus 2e est donc sa mémoire eMMC de 16GB. Le module est soudée sur la carte contrairement à l’Odroid C2 qui a fait le choix d’un connecteur permettant de choisir différentes capacités. On ne pourra pas faire évoluer la capacité mais ce n’est pas un très gros problème, Linux étant un système économe en place. Le connecteur pour carte SD restant disponible, ou pourra utiliser une carte SD de grande capacité pour le stockage de fichiers. Par contre l’Orange Pi Plus 2e ne propose aucun connecteur SATA pour brancher un disque dur externe plus rapide, il faudra se contenter de l’USB 2.0. Si vous avez besoin d’un connecteur SATA, i faudra opter pour l’Orange Pi Plus ou Plus2

Démarrer sur Armbian sur la carte SD

Pour installer Armbian sur la mémoire eMMC, démarrez Armbian sur la carte SD comme d’habitude. Pour ce tutoriel, j’ai utilisé l’image construite dans le tutoriel précédent.

Après le démarrage, ouvrez un Terminal et exécutez cette commande et répondez aux quelques questions.

sudo nand-sata-install

Acceptez

Avertissement


Sélectionnez le type du système de fichier.

L’opération de formatage est très rapide

L’opération de copie dure 36 minute pour Armbian Ubuntu 16.04 LTS

L’installation est terminée. Eteignez l’Orange, retirez la carte SD du lecteur et allumez l’Orange qui va maintenant booter sur la mémoire eMMC

Démarrer Armbian sur eMMC

Une fois redémarré, vous retrouvez le système et tous vos anciens fichiers présents sur la carte SD.

Si vous venez de compiler l’image, il reste probablement quelques réglages à faire.

Configurer le système en Français

En modifiant le paramètre DEST_LANG, le système est en partie en Français. Il nous reste quelques réglages à faire. Ouvrez le menu Applications puis Paramètres et enfin Prise en charge des langues. Ubuntu fait une vérification et propose d’installer les paquets de langue. C’est normal, le script n’a pas récupéré tous les paquets de langue au moment de la compilation de l’image. Acceptez.

Lorsque l’installation est terminée, choisissez Français dans la liste et appuyez sur Appliquer à tout le système. Maintenant tous les messages, boutons, menus seront en français.

Configurer le clavier en français

Ouvrez le menu Applications puis Paramètres et enfin Clavier. Allez à l’onglet Disposition. Cliquez sur Ajouter en bas de la boite et choisissez Français dans la liste

Utilisez la flèche pour faire remonter le français en première position. Le clavier est maintenant configuré en AZERTY.

Faire une copie de sauvegarde de la mémoire eMMC

Armbian n’intègre aucun outil de sauvegarde. On va donc simplement utiliser la commande Linux dd pour créer une archive compressée contenant l’ensemble des fichiers présents sur la mémoire eMMC. En cas de panne, il suffira de recopier avec Etcher le contenu de l’archive pour restaurer le système.

Changez d’utilisateur (root) si nécessaire

sudo su -

On installe p7zip et on créé le répertoire de destination du fichier de sauvegarde

apt-get install p7zip
mkdir /var/images

Pour trouver la partition principale du système, exécutez la commande df -h / .

root@orangepiplus2e:~# df -h /
Filesystem      Size  Used Avail Use% Mounted on
/dev/mmcblk0p1   15G  2.5G   12G  19% /

Vous pouvez vérifier qu’il reste assez de place pour le fichier et sauvegarde. On connait également le nom de la partition du disque système (ici/dev/mmcblk1 )

Il ne reste plus qu’à la lancer la sauvegarde avec cette commande. Exécutez cette commande à chaque fois que vous voulez sauvegarder votre système. Vous pouvez même l’automatiser avec un script lancé régulièrement avec la commande cron.

dd if=/dev/mmcblk1 bs=10M | 7zr a -bd -t7z -m0=lzma -mx=9 -mfb=64 -md=32m -ms=on -si /var/images/emmc.img.7z

L’opération est silencieuse. A la fin de la sauvegarde, faites une copie du fichier compressé sur une clé USN ou encore mieux un NAS ou un disque dur de sauvegarde USB. Le fichier se trouve dans /var/images/

Conclusions

L’Orange Pi Plus 2e est une alternative crédible au Raspberry Pi. Le rapport prix / performance est très bon. Les 2 Go de RAM et le module eMMC de 16 Go est un plus par rapport au Raspberry Pi 3. Petit regret toutefois, le bluetooth n’est pas de la partie (comme sur toute la gamme Orange Pi d’ailleurs). C’est un peu dommage car le Pi Plus 2e est bien adapté pour construire un petit serveur multimédia et y installer OpenElec par exemple. Il faudra ajouter un dongle Bluetooth pour pouvoir profiter d’un clavier sans fil. Le GPIO est identique (et compatible) à celui du Raspberry Pi mais la librairie (WiringOP) nécessite d’adapter les programmes développés pour le Raspberry.

Tutoriels Orange Pi

Prêt à vous lancer, voici d’autres tutoriels pour exploiter votre Orange Pi

English Version

Merci pour votre lecture.

 

Avez-vous aimé cet article ?
[Total: 0 Moyenne: 0]
Exit mobile version