Accueil | Mini ordinateur : Raspberry Pi, Orange Pi, cartes de développement... | Orange Pi Lite: déballage et installation Armbian (Wifi, clavier, HDMI/DVI)

Orange Pi Lite: déballage et installation Armbian (Wifi, clavier, HDMI/DVI)

L’Orange Pi Lite est un petit ordinateur carte très économique qui vient concurrencer le Raspberry Pi Zero sur lequel on peut installer de nombreuses distributions Linux (Armbian , Raspbian, Android…). Il n’est pas aussi compact que le Raspberry Pi Zero mais il propose 2 ports USB, une connectivité WiFi ou Ethernet (modèle One) et surtout on peut se le procurer assez rapidement en direct de Chine. L’Orange Pi Lite est un petit ordinateur carte très bien adapté à des projets d’objets connectés de par sa petite taille, sa faible consommation, son GPIO et sa connectivité WiFi. On pourra s’en servir par exemple pour fabriquer une caméra de surveillance (un prochain projet). Dans se tutoriel, nous allons préparer la carte SD avec une distribution Armbian adaptée à sa configuration.

Orange Pi Lite ou Orange Pi One

La grande force d’Orange Pi est d’avoir su décliner ses mini ordinateurs carte en fonction des applications. La différence entre le Pi One et le Pi Lite réside dans la connectivité. Le Pi One propose une connexion par port Ethernet alors que le Lite propose une connexion WiFi. Dans le tableau ci-dessous, vous pourrez comparer ces deux modèles par rapport au Raspberry Pi Zero. C’est en fait le modèle qui s’approche le plus en terme de compacité et de puissance brute.

Orange Pi LiteOrange Pi OneRaspberry Pi Zero
orange pi lite h3 computer boardorange pi one  raspberry pi zero
CPUH3 Quad-core Cortex-A7@1.2GHzH3 Quad-core Cortex-A7@1.2GHzBroadcom BCM2835@1GHz
GPUMali400MP2@600MHzMali400MP2@600MHz
Mémoire512 Mo DDR3512 Mo DDR3512 Mo LPDDR2
Ports USB 2.0210
Port micro USB (OTG)111
Sortie vidéoHDMI (HDCP)HDMI (HDCP)mini HDMI 1080p60
Entrée vidéo1x CSI*

max. 1080p@30fps

1x CSI*

max. 1080p@30fps

Oui depuis v1.3
Sortie Audiovia HMDIvia HDMINon
Entrée AudioMicroMicroNon
WiFiOUINONNon, dongle WiFi USB ou ce montage
EthernetNON10/100M RF45Non, adaptateur USB 
LedStatutStatutTension, statut
GPIO40 broches

compatible B+

40 broches

compatible B+

40 broches

A+/B+/2B

Alimentation5V, 3A max.5V, 3A max.5V via port micro-USB
Dimensions69mm × 48mm x 17mm69mm × 48mm x 17mm65mm x 30mm x 5mm
Poids60g36g
Prix approximatif

(port)

Aliexpress : 12€ (env. 3,5€)

Banggood : 19,20€ (-)

GearBest: €16.08 (-)

 Aliexpress : 9,80€ (env.3,5€)

Banggood : 17,90€ (-)

GearBest : 15,15€ (-)

Difficile à se procurer sauf dans un pack
  • Connecteur non compatible avec les caméras pour Raspberry Pi.

L’Orange Pi Lite (ou One) est un peu moins compact mais au final si on doit ajouter le WiFi ou l’Ethernet au Raspberry Pi Zero il n’est pas évident que le Zero gagne. Coté puissance, sans avoir fait de benchmark, impossible de se prononcer, mais sur le papier l’Orange est plus puissante que la framboise.

Vue du dessus de la carte

 orange pi lite top dessus

Carte vue du dessous. Le connecteur CSI de la caméra est situé en vis à vis du lecteur de carte SD. On trouve également le second module de 256Mo de Ram DDR3.orange pi lite bottom dessous

Sources des images : http://www.orangepi.org/orangepilite/

Déballage de l’Orange Pi Lite

Orange Pi expédie ses cartes dans une petite boite en carton souple. La carte est simplement emballée dans une pochette de protection contre les chocs électrostatiques. Les frais de port sur Alipress sont payant mais en contre partie on dispose d’un suivi (et d’une assurance à priori). J’ai reçu ma carte en 2 semaines environ (hors période de noël). J’ai commandé en même temps un transformateur 5V@3A ainsi qu’une carte SD 8Go (classe 10).

orange pi lite deballage

Quelle distribution installer ?

Comme nous l’avons vu dans l’article précédent, l’organisation Orange Pi propose de nombreuses distributions pour ses cartes. C’est une bonne chose mais les distributions proposées sont souvent assez lourdes (elles contiennent le plus souvent un bureau graphique). C’est très bien si vous débutez sous Linux, mais si vous voulez garder le contrôle sur la taille de votre système, le mieux est de partir sur Armbian qui s’est spécialisé dans la préparation d’images pour les mini ordinateurs carte sous ARM.

Peut on utiliser la carte SD d’un Raspnberry Pi ?

NON, impossible, l’architecture est totalement différente. Il faut partir d’une image OrangePi ou Armbian.

Trouver la distribution Armbian pour Orange Pi

Armbian propose des distributions prêtent à l’emploi pour quasiment tous les fabricants de mini ordinateur carte. Armbian propose également un utilitaire en ligne d commande (CLI) pour “fabriquer” sa propre image. Sauf avoir besoin d’une carte très récente ou très particulière, vous devriez trouver votre bonheur sur le site d’Armbian.

armbian page accueil

Allez dans l’onglet download puis choisissez le type de microprocesseur pour filtrer les cartes

armbian filter processeur

Allez enfin sur la page qui correspond à la votre. Dans le cas de cet article, nous irons sur l’Orange Pi Lite. Deux distributions (en général) sont proposées. La version intégrant un bureau graphique (Desktop) et une version légère qui ne dispose que de l’invite de commande (version serveur). Si vous débutez sous Linux, optez pour la version Desktop. Si vous avez un projet ne nécessitant pas d’interface graphique (programmer en Scratch, navigation internet…), optez pour la version Desktop. En moyenne, l’image server pèse 300 Mo et l’image Desktop 650 Mo.

armbian page download orange pi lite

Préparer la carte SD

La préparation de la carte SD est absolument identique à celle d’un Raspberry. Le plus facile est d’utiliser Etcher que j’ai déjà présenté dans cet article. Après avoir récupéré l’image Armbian, décompressez là. Lancez Etcher, indiquez le chemin vers l’image, la carte SD puis appuyez sur Flash! Il n’y a plus qu’à attendre quelques minutes que l’opération se déroule.

etcher raspberry pi sd card jeedom

Connecter l’Orange Pi à un téléviseur (si le DVI ne fonctionne pas)

convertisseur hdmi dviTous les modèles Orange Pi propose une sortie HDMI HDCP. Pour moi, ça a été la première difficulté à surmonter. En effet, j’utilise en ancien moniteur Dell 24” que je connecte habituellement à mon Raspberry Pi 3 à l’aide d’un adaptateur HDMI / DVI. Avec le Raspberry Pi 3, c’est plug and play, mais pour l’Orange Pi, ça ne fonctionne pas, et ce quelque soit la distribution installée. La seule alternative est de brancher l’Orange Pi sur un moniteur ou une télévision assez récent. Dans mon cas, j’ai utilisé un vidéo projecteur Optoma car l’image était rognée sur ma télévision. Pas facile d’utiliser le Terminal lorsqu’on ne voit pas ce qui est demandé. Terminez l’installation, nous verrons comment modifier la configuration vidéo un peu plus loin.

Premier démarrage : mot de passe root et création de l’utilisateur principal

Maintenant que la carte SD est prête, connectez l’Orange Pi à un écran compatible (une télévision récente) et insérez la carte SD dans le lecteur. Branchez un clavier. Branchez l’alimentation électrique et appuyez sur le petit interrupteur situé à coté de la prise jack. Une petite Led verte signale le mise sous tension. Le premier démarrage est plus long car il intègre une phase de configuration. A la fin du démarrage, on se retrouve sur l’invite de connexion. Par défaut, l’utilisateur est root et le mot de passe est 1234.

Une fois identifié, Armbian vous demande de changer le mot de passe de l’utilisateur root. Changez le, mais n’oubliez pas que votre clavier est encore configuré en QWERTY !

Ensuite, Armbian vous demande le nom de l’utilisateur principal. Si vous avez l’habitude d’utilisez un Raspberry, pourquoi pas ne pas créer un utilisateur pi également. Vous devrez ensuite indiquer le mot de passe (attention au clavier QWERTY). Une série de questions (optionnelles) sont ensuite posées : nom complet, email…

Configuration vidéo compatible DVI

Après la création du compte utilisateur, Armbian vous propose de modifier la configuration vidéo. Si vous souhaitez brancher votre Orange Pi sur un moniteur DVI, c’est le moment pour configurer correctement la sortie vidéo. Acceptez en appuyant sur ‘Y’. Armbian intègre un script appelé h3disp qui se charge de modifier le fichier script.bin. Lancez le script h3disp pour connaitre les options d’affichage pris en charge par le SoC H3 Allwinner.

On indique à la commande le format désiré. Soit dans le format explicite, par exemple -m 1280×1024, soit par le numéro – m 33. Si vous utilisez un convertisseur HDMI vers DVI, il faut l’indiquer avec le paramètre -d, ce qui donne par exemple

Redémarrez (sudo reboot) pour prendre en compte la configuration.

Remarque. Utilisez la commande h3disp à n’importe quel moment pour modifier la configuration vidéo.

Après une mise à jour du système avec la commande apt-get upgrade, il est fort probable que l’affichage soit ré-initialisé. Il faudra ré-exécuter la commande h3disp avec l’option -d pour que revenir à la normale. Pour cela, passez par une connexion SSH depuis un autre ordinateur ou smartphone

Configurer le clavier en Français

Et oui, c’est toujours la première chose à configurer pour nous heureux possesseurs de claviers AZERTY !

Pour changer le clavier, il faut être connecté en root. Si ce n’est pas le cas, exécutez

Le mot de passe root (créé à l’étape précédente) vous sera demandé.

Maintenant exécutez la commande suivante

armbian clavier francais

Allez en bas de la liste et choisissez Other. Dans la liste qui s’affiche, placez vous sur french puis validez.

armbian clavier francais

armbian configurer clavier francais

Puis le type de clavier utilisé. Laissé tout par défaut pour la plupart des claviers.

armbian clavier francais

armbian clavier francais

Redémarrez l’Orange Pi avec sudo reboot pour prendre en compte les modifications.

Activer la connexion WiFi de l’Orange Pi Lite

L’Orange Pi Lite ne dispose que d’une connexion WiFi. C’est la principale différence avec sa soeur (ou son frère comme vous voulez) qui lui ne dispose que d’un port Ethernet.

La configuration est vraiment très simple avec la distribution Armbian. Ouvrez le fichier de configuration interface

Puis configurer la connexion comme ceci. N’oubliez pas de dé-commenter la ligne allow-hotplug pour que la connexion WiFi s’active dès le démarrage du système.

Enregistrez avec CTRL+X puis Y. Démarrez le Wi-Fi avec la commande ifup wlan0. Si tout est correct vous aurez un message du type

En cas de problème, vous pouvez relancer la couche réseau avec cette commande  sudo /etc/init.d/networking restart ou redémarrer l’Orange ( sudo reboot ).

Attribuer une adresse IP fixe

Si l’Orange Pi est destiné à servir de base pour un serveur domotique (ou une autre application), il peut être intéressant de fixer l’adresse IP. Dans la configuration précédente, ajoutez les lignes suivantes en modifiant les adresses en fonction de votre configuration réseau.

Attention. Certaines distributions intègrent un gestionnaire de connexion (dans le coin supérieur droit à coté de l’heure) incompatible avec cette configuration. Décochez les connexions gérées par l’outil et relancez la couche réseau.

Se connecter en SSH à l’Orange Pi Lite

L’Orange Pi Lite étant très bien adapté pour réaliser des projets d’objets connectés, il ne sera pas forcément relié à un écran et un clavier. Il sera plutôt intégré dans un projet. Pour s’y connecter, rien de mieux qu’une connexion sécurisée SSH. Bonne nouvelle, avec la distribution Armbian, une fois le WiFi activé, on peut directement accéder à son Orange depuis un autre ordinateur à l’aide de n’importe quel client SSH. Pour en savoir plus sur la connexion SSH, je vous renvoie vers cet article.

Liens utiles

D’autres tutoriels à base d’Orange Pi Lite

Mises à jour :

  • 15 mai 2017 : configurer une adresse IP fixe

  • legalo

    Bonjour , merci pour cette mine d’information ce site est vraiment génial. J’ai passé le pas avec l’esp8266 depuis pas mal de temps ,j’avoue que je m’éclate comme un gamin “50 piges”. j’ai commandé l’orange pi lite mais je craint d’être confronter à des problèmes de configuration de proxy , comment renter les paramètres de proxy sous armbian , je découvre tout juste,je suis totalement novice, merci.

    • Bonjour Legalo et merci beaucoup. J’espère que vous trouverez les prochains tutos aussi bien ! Concernant la configuration du proxy sur Armbian, je dois regarder comment faire, je n’utilise pas de proxy donc je n’y avais pas pensé. Laissez moi un peu de temps. A très bientôt

  • strono

    Bonjour, après avoir lu votre article, j’ai commandé le orange pi plus2 qui présente une configuration très similaire à celle du orange pi one si ce n’est un peu plus de ram et une mémoire interne. J’ai donc suivi votre tutoriel pour créer la carte sd, mais il semblerai qu’une distribution androide ai été préinstaller sur la mémoire interne empêchant le boot de la sd… Avez vous déjà été confronté à ce problème ? Et connaissez vous une solution pour changer l’ordre de Boot sur la carte ?

    En tout cas merci pour vos article sur les mini PC qui m’ont fait découvrir un monde plein de possibilité 🙂
    cordialement

    • Bonjour Strono. Merci beaucoup. J’utiliseu Orange Pi Lite et un Orange Pi+ 2e (avec 16 Go de mémoire eMMC) depuis plusieurs mois maintenant. Effectivement il y a Android installé sur la mémoire eMMC, c’est une version chinoise totalement inutile (pas ‘accès au play store…). L’Orange démarre sur la mémoire eMMC lorsqu’aucune carte SD n’est présente dans le lecteur. Il n’y a aucun ‘bios’ à ma connaissance pour choisir l’ordre du boot. Je me demande si votre carte SD n’est pas défectueuse. Pourrez vous essayer de ré-installer le système ou d’en prendre une autre ? Vous avez installé Armbian ? Bon dimanche.