Domotique et objets connectés à faire soi-même

RFLINK (R44) nouveautés : Philips Living Colors, MySensors, mini GPIO…

La version 44 de la passerelle radio Open Source RFLink apporte la prise en charge des systèmes d’éclairage Ikea Ansluta et Philips Living Colors (de la première génération) à l’aide du module CC2500. Les messages envoyés par les objets connectés utilisant la librairie MySensors peuvent maintenant être reçus. Enfin la version 44 introduit la fonction “Mini GPIO” qui permet de piloter des appareils reliés à des sorties de l’Arduino 2560 encore disponibles.

CC2500 : Commander des lampes Ikea Ansluta, Philips Living Colors

La première nouveauté de la version 44 et l’ajout du support des protocoles Ikea Ansluta et Philips Living Color à l’aide du module CC2500. Le module CC2500 permet de communiquer avec ces appareils en 2.4Ghz.

Câblage du module CC2500

Le module CC2500 permet de communiquer à la fréquence de 2.4Ghz. Il peut atteindre un débit de 1.2 à 50010Kbps. On le trouve pour environ 2,60€ en Asie. Il faudra prévoir de souder des broches pour le câblage.

Remarque. Les modules CC2500 et nRF partagent certaines broches en commun.

Télécommande Ikea Ansluta (remplace Utrusta) :

La télécommande Ansluta permet d’allumer et éteindre les lampes dans un rayon de 6 mètres (sans obstacles et piles en état). Elle remplace la télécommande UTRUSTA (il n’y a que le nom qui change). RFLink est capable de recevoir et d’envoyer les commandes de la télécommande Ikea. Il est possible de régler le niveau d’éclairage (Dim level) plus facilement qu’avec la télécommande d’origine.

 

Lampe Philips Living Colors

La Philips Living Colors est une lampe d’ambiance à Led RGB que l’on contrôle à l’aide d’une télécommande. RFLink gère la première génération de lampe. Elle est capable de recevoir et d’envoyer les commandes de la télécommande d’origine.

nRF24L01 : commander des ampoules MiLight

Il est possible d’ajouter deux antennes nRF24L01 à la passerelle RFLink.

Module GND VCC CE CS SCK MOSI MISO IRQ

nRF24L01 pour capteurs NodoNRF

 GND 3V3 (max 3.6V) 3V3 (max. 3,6V) Pin A12 Pin A15 Pin A13  Pin A14 Non utilisé

NRF24L01*

GND 3V3 (max 3.6V) Pin 48 Pin 49 Pin 52 Pin 51 Pin 50 Non utilisé

* Câblage pour communication avec les ampoules MiLight et recevoir des messages en provenance d’objets MySensors.

L’Arduino 2560 dispose d’un sortie 3V3. Il est toutefois préférable d’utiliser un adaptateur pour faciliter le câblage du module nRF. Certains clones peuvent avoir une alimentation de qualité moyenne. Le mieux est d’utiliser un adaptateur pour modules radio nRF24L01. Cet adaptateur protégera également votre module en cas d’erreur de câblage (5V).

nRF24L01 pour signal NodoNRF

La première antenne permettra de communiquer avec des capteurs et appareils à l’aide du protocole de communication mis au point par Nodo (à l’origine du projet RFLink). Ce protocole ne semble plus être maintenu activement. Le magasin en ligne n’en fait plus mention. Disons que cette première antenne est là pour assurer la compatibilité ascendante.

nRF24L01 pour MiLight

Les appareils MiLight sont des concurrents bons marché des ampoules Philips Hue. On peut également les trouver sous d’autres noms commerciaux : LimitlessLED, Applamp, EasyBulb, Rocket LED, s`luce, iLight, iBulb, LinkUP, SuperBrightLeds, Kepsun ou Kreuzer.

RFLink est capable de récupérer les commandes et les mesures envoyés par les appareils compatibles avec le protocole MiLight.

MySensors, Bluetooth LE

Concernant les objets MySensors, la version 44 ne permet pas encore de transformer la passerelle RFLInk en Gateway MySensors. Pour le moment, on peut uniquement recevoir des messages en provenance d’objets développés à partir de la librairie Arduino MySensors. Pour le moment il n’y a que les types V_TEMP (Température) et V_HUM (humidité) qui sont supportés. Cette fonction pourra surtout être utilisée pour sniffer les messages qui transitent sur le réseau MySensors.

J’en profite pour glisser quelques liens vers des articles sur le sujet qui pourraient vous servir :

Mini GPIO

Dernière nouveauté, le mini GPIO permet d’utiliser 4 broches en entrée (interrupteurs, capteur de présence) et 4 autres broches en sortie (commande de relai…)

Les broches 26, 27, 28, 29 sont réservées aux entrées. RFLink traite l’entrée sur l’une de ces broches comme un interrupteur RF. Il est sera nommé GPIOset. Voici un exemple des messages envoyés par la gateway à un logiciel domotique.

20;1A;GPIOset;ID=0;SWITCH=0;CMD=ON;
20;1B;GPIOset;ID=0;SWITCH=0;CMD=OFF;

Les broches 30, 31, 32, 33 sont configurées comme des sorties. La tension de sortie est de 5 volts (standard Arduino). On pourra les utiliser pour commander un relai par exemple.

Voici un exemple qui permet d’activer la sortie 30

10;GPIOset;30;0;ON; 10;GPIOset;30;0;ON;

et pour la désactiver

10;GPIOset;30;0;ON; 10;GPIOset;30;0;OFF;

Ca peut être une bonne solution pour brancher une sonnette, commander l’ouverture d’un portail, détecteur l’ouverture d’une porte assez simplement.

Résumé des nouveautés de RFLink version 44

Avez-vous aimé cet article ?
[Total: 0 Moyenne: 0]
Quitter la version mobile