Domotique et objets connectés à faire soi-même

Jeedom. Installation sur Raspberry Pi 4. Procédure 2020 pour la v3 (stable) ou v4 (test)

install jeedom raspberry pi4 2020

Depuis le passage à la version 3, Jeedom s’installe à l’aide d’un script comme la plupart des autres logiciels domotiques. Ce script permet d’installer Jeedom sur n’importe quelle distribution Linux basée sous Debian 8 (ou supérieure). Pour les aventuriers, il est possible de tester dès maintenant la version 4 qui devrait sortir durant l’été 2020.

 

Tutoriel actualisé le 3 juin 2020

Deux versions du scripts d’installation de Jeedom sont disponibles actuellement. La version 3 est la version stable. La version 4 dont la sortie est prévue durant l’été 2020 est disponible pour tester et découvrir les nouveautés. Cette version destinée aux aventuriers et déconseillée pour domotiser votre domicile.

Matériel recommandé

Jeedom s’accommode très bien d’un ancien Raspberry Pi 3 modèle B, aucun problème pour recycler un vieux Raspberry Pi qui traîne sur l’étagère. Si vous débutez la domotique, je vous conseille d’opter pour un Raspberry Pi 4 avec au moins 2GB de RAM. Jeedom fonctionne également très bien sur Orange Pi.

Kit Raspberry Pi 4

L’achat d’un Raspberry Pi 4 sous la forme d’un bundle reste la solution la plus économique. Le Raspberry Pi 4 chauffe plus que la génération précédente, pensez à commander un système de refroidissement s’il n’est pas inclus dans votre kit.

Voir plus de kits

Une alimentation 5V de qualité

Le Raspberry Pi consomme peu mais il est préférable de disposer d’une alimentation pouvant délivrer 2,5A au minimum. Pour un Raspberry Pi 4 ou l’utilisation du GPIO et/ou du module caméra nécessite une alimentation 5V/3A (3000mA)

Deux cartes micro SD de class 10

Une carte SD de 8GB est largement suffisante. Achetez une carte de grande marque portant la mention class 10 au minimum. Vous obtiendrez de meilleures performances avec des cartes SD de nouvelle génération de type SDXC II V60 (60MB/s).

Choisir une carte SD de qualité est un point crucial. D’une part pour que le système soit rapide et d’autre part pour éviter les pannes. Les cartes SD n’ont pas été conçues pour un usage aussi intensif (pas comme les disques SSD à mémoire flash).

Achetez une seconde carte SD et clonez régulièrement la carte SD principale (après chaque mise à jour, tous les mois). En cas de panne, vous pourrez relancer votre serveur en quelques minutes sans avoir à tout réinstaller.

Passerelle domotique (recommandé)

Pour piloter vos appareils sans fils (radio, Wi-Fi…) depuis Jeedom, vous aurez besoin d’un pont domotique (gateway en anglais). Plusieurs technologies sans fil existent :

RFXCom. Environ 90€*

Permet de piloter et récupérer les états d’accessoires domotiques et motorisation fonctionnant à la fréquence 433,92MHz. Principaux fabricants et marques de matériels supportés. SOMFY RTS, Blyssbox, Chacon, Trust, DiO 1, ELRO, X10, XDOM, Ematronic, Proluxx, NEXA, Flamingo, Proove…

Pour en savoir plus

Clé Z-Wave Plus Environ 34€*

Permet de piloter et récupérer les états des accessoires domotiques utilisant le protocole Z-Wave ou Z-Wave Plus (plus économe en énergie)

Sélection d’accessoires domotiques Z-Wave+ compatibles

Dongle Zigbee ConBee II. Environ 40€*

Permet de piloter et récupérer les états des accessoires domotiques utilisant le protocole Zigbee. Philips Hue, IKEA Trådfri, OSRAM Lightify, Xiaomi Aqara

Sélection d’accessoires domotiques Zigbee compatibles

Passerelle Open Source RFLink

C’est une passerelle équivalente à RFXCom à fabriquer soi-même pour moins de 15€. Le code source n’est pas Open Source. La liste complète des protocoles supportées est disponible ici.

Préparer et configurer Raspberry Pi OS (ancien Raspbian)

Avant de débuter l’installation de Jeedom, vous aurez besoin d’un Raspberry Pi prêt à fonctionner et déjà configuré. Si vous débutez avec le Raspberry Pi, voici une série d’articles pour vous aider.

Vous devez déjà installer le système sur une carte micro-SD ou un disque SSD externe (plus rapide et plus fiable). Tout est expliqué étape par étape dans ce tutoriel. Si envisagez de réserver le Raspberry Pi pour Jeedom, la version Lite sans interface graphique est largement suffisante. C’est une version plus légère qui démarre plus rapidement.

Si vous changez d’avis, sachez qu’il est est très facile d’installer un bureau graphique en quelques minutes

Activez l’accès SSH afin de pouvoir accéder à Raspberry Pi OS depuis un ordinateur distant

Je vous conseille également d’attribuer une adresse IP fixe ou un nom de machine (hostname) afin que le Raspberry Pi soit toujours accessible à la même adresse sur votre réseau local (ou depuis internet).

Une fois l’installation terminée, connectez vous en SSH ou ouvrez un Terminal.

Avant d’installer Jeedom, commençons par mettre à jour le système. Le script d’installation s’en charge également

sudo apt-get update
sudo apt-get upgrade
sudo reboot

Installer Jeedom sur Raspberry Pi OS (Buster), script version 3

Maintenant que tout est prêt, nous pouvons lancer l’installation de Jeedom. Il n’y a quasiment rien à faire car c’est le script qui va se charger de tout. La procédure est détaillée dans la documentation officielle (point 5 – Autre/DIY). Le code du script d’installation est disponible sur GitHub ici.

L’installation de Jeedom va se dérouler en 11 étapes :

La commande bash a encore été simplifiée.

wget -O- https://raw.githubusercontent.com/jeedom/core/stablev3/install/install.sh | sudo bash

Notez précieusement le mot de passe MySQL généré automatiquement par le script

Exécutez ces trois commandes pour installer Jeedom sur Raspbian. La première commande permet de récupérer le script d’installation. On rend ensuite ce script exécutable (chmod +x) avant de le lancer.

wget https://raw.githubusercontent.com/jeedom/core/stable/install/install.sh chmod +x install.sh sudo ./install.sh

Le temps d’installation va fortement dépendre de la vitesse de votre connexion internet et de l’état de votre système. Comptez entre 45 et 90 minutes. L’étape la plus longue reste la mise à jour du système. En principe, tout se fait tout seul. Il faut juste de la patience !

En cas de problème avec le mot de passe MySQL, tout est expliqué ici

Voici un extrait des nouveautés proposées par la version 3 (la liste complète ici)

Tester la version 4 de Jeedom

La version 4 est encore en cours de développement. La procédure d’installation est strictement identique, il n’y a que le lien vers l dépôt GitHub qui change.

wget -O- https://raw.githubusercontent.com/jeedom/core/master/install/install.sh | sudo bash

Comme pour la version 3, laissez le script s’exécuter sans arrêter ou débrancher le Raspberry Pi. En fonction de votre connexion internet et du modèle de Raspberry Pi utilisé, l’installation peut durer jusqu’à 90 minutes.

Durant le processus d’installation, une boite de dialogue va apparaître vous demandant l’autorisation de modifier le fichier de configuration smb.conf. Il semble nécessaire d’autoriser la modification de ce fichier

Comme pour la version 3, notez précieusement le mot de passe pour la base de données MySQL généré automatiquement par le script d’installation

En cas de problème avec le mot de passe MySQL, tout est expliqué ici

On reste en terrain connu avec très peu de différence au niveau de l’interface pour le moment.

Piloter le dashboard Jeedom à l’aide d’un écran tactile

Pourquoi ne pas piloter directement vos accessoires domotiques depuis un Dashboard Tactile, c’est possible avec quelques lignes de code !

Et maintenant, quoi faire avec Jeedom ?

Votre box domotique est prête ! Voici d’autres tutoriels pour aller plus loin et pourquoi pas développer vos propres accessoires domotiques à base d’ESP32 ou d’ESP8266.

Mises à jour

3/06/2020 Modification de la commande d’exécution du script v3. Ajout du script pour tester la version 4.

 

Avez-vous aimé cet article ?
[Total: 0 Moyenne: 0]
Exit mobile version