Débuter
Protocoles
S'équiper
Matériel recommandé

Vous voulez participer au financement du blog. C’est simple, suivez les liens commerciaux pour faire vos achats. Quelques pourcents qui font toute la différence. Merci à vous !

Kit raspberry pi 4 8GB
Kit Raspberry Pi 4 - 8GB
kit raspberry pi 4
Kit Raspberry Pi 4 - 4GB
raspberry pi 4 2019
Raspberry Pi 4 - 4GB
Cartes micro-SD SDHC v90
Kit Retrogaming Nespi
Kit Retrogaming
aeotec controleur usb z-wave plus
Contrôleur Z-Wave+ USB
Emetteur / récepteur radio RFXCom / RFLink
Contrôleur Zigbee ConBee II USB
Onduleur 400VA

Home Assistant. Installation et prise en main sur Raspberry Pi 4. Procédure 2020

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur telegram

Home Assistant (HASS) est un serveur domotique entièrement écrit en Python très puissant et sécurisé qui dispose d’un nombre impressionnant de plugins (gratuits !). La prise en main peut sembler plus difficile par rapport à Domoticz ou Jeedom, mais de gros efforts de simplifications ont été fait ces dernières années. Cerise sur le gâteau, l’interface de Home Assistant est maintenant entièrement en français. 

 

Tutoriel actualisé le 5 juin 2020

Auparavant, il était possible d’installer simplement HASS avec une seule ligne de commande (comme la plupart des autres logiciels domotiques). C’est toujours possible mais il est préférable d’utiliser une image pré-compilée. Même si les choses vont dans le bon sens, la prise en main de HASS peut paraître encore un peu technique. La multiplication des noms tout d’abord. Core, Supervised… on fini par s’y perdre. Coté installation, rien de bien compliqué, juste la configuration du WiFi qui nécessite une clé USB temporaire 🙄

Matériel recommandé

Home Assistant s’accommode très bien d’un ancien Raspberry Pi 3 modèle B, aucun problème pour recycler un vieux Raspberry Pi qui traîne sur l’étagère. Si vous débutez avec la domotique, je vous conseille d’opter pour un Raspberry Pi 4 avec au moins 2Go de RAM. Home Assistant fonctionne également très bien sur Tinkerboard, Odroid-C2, Odroid-N2, Odroid-XU4, Intel-Nuc et machines virtuelles.

A LIRE AUSSI :
Quel modèle de Raspberry Pi choisir en 2020 ? Comparatif avec le Raspberry Pi 4 8Go

Kit Raspberry Pi 4

L’achat d’un Raspberry Pi 4 sous la forme d’un bundle reste la solution la plus économique. Le Raspberry Pi 4 chauffe plus que la génération précédente, pensez à commander un système de refroidissement s’il n’est pas inclus dans votre kit.

Voir plus de kits

Une alimentation 5V/3A de qualité

Le Raspberry Pi consomme peu mais il est préférable de disposer d’une alimentation 5V pouvant délivrer 2,5A au minimum. L’utilisation du GPIO et/ou du module caméra nécessite une alimentation d’au moins 3A (3000mA).

Attention, le Raspberry Pi 4 est équipé d’un connecteur de type USB-C

Deux cartes micro SD de class 10

Une carte SD de 8GB est largement suffisante. Achetez une carte de grande marque portant la mention class 10 au minimum. Vous obtiendrez de meilleures performances avec des cartes SD de nouvelle génération de type SDXC II V60 (60MB/s).

Choisir une carte SD de qualité est un point crucial. D’une part pour que le système soit rapide et d’autre part pour éviter les pannes. Les cartes SD n’ont pas été conçues pour un usage aussi intensif (pas comme les disques SSD à mémoire flash).

Achetez une seconde carte SD et clonez régulièrement la carte SD principale (après chaque mise à jour, tous les mois). En cas de panne, vous pourrez relancer votre serveur en quelques minutes sans avoir à tout réinstaller.

A LIRE AUSSI :
Sauvegarder ou cloner la carte SD d'un Raspberry Pi ou Orange Pi sur Raspbian, Windows, macOS

Passerelle domotique (recommandé)

Pour piloter vos appareils sans fils (radio, Wi-Fi…) depuis Jeedom, vous aurez besoin d’un pont domotique (gateway en anglais). Plusieurs technologies sans fil existent :

  • 433MHz. Chaque fabricant utilise son propre protocole. Une gateway RFXCom ou RFLink (projet gratuit à assembler soi même)
  • Z-Wave
  • Zigbee

RFXCOM RFXCom. Environ 90€*

Permet de piloter et récupérer les états d’accessoires domotiques et motorisation fonctionnant à la fréquence 433,92MHz. Principaux fabricants et marques de matériels supportés. SOMFY RTS, Blyssbox, Chacon, Trust, DiO 1, ELRO, X10, XDOM, Ematronic, Proluxx, NEXA, Flamingo, Proove…

Pour en savoir plus

cle dongle jeedom domoticz z-wave zwave.me Clé Z-Wave Plus Environ 34€*

Permet de piloter et récupérer les états des accessoires domotiques utilisant le protocole Z-Wave ou Z-Wave Plus (plus économe en énergie)

Sélection d’accessoires domotiques Z-Wave+ compatibles

dongle zigbee conbee 2 Dongle Zigbee ConBee II. Environ 40€*

Permet de piloter et récupérer les états des accessoires domotiques utilisant le protocole Zigbee. Philips Hue, IKEA Trådfri, OSRAM Lightify, Xiaomi Aqara

Sélection d’accessoires domotiques Zigbee compatibles

rflink arduino mega 2560 pro mini robotdyn superheterodyne 433mhz ksa6 rxb6 Passerelle Open Source RFLink

C’est une passerelle équivalente à RFXCom à fabriquer soi-même pour moins de 15€. Le code source n’est pas Open Source. La liste complète des protocoles supportées est disponible ici.

A LIRE AUSSI :
Fabriquer une passerelle domotique RFLink/RFXCom 433MHz pour 10,50€ (test avec Domoticz)

(*) Attention, des frais de port peuvent être appliqués.

Récupérer l’image de HASS pour Raspberry Pi ou autre nano-PC

Rendez-vous sur cette page pour récupérer l’image qui correspond à votre plateforme. Actuellement, l’équipe de développement maintient les images suivantes

  • Raspberry Pi 4 (2GB minimum conseillé)
    • Modèle B – 32-bits (recommandé) ou 64-bits
  • Raspberry Pi 3
    • Modèle B et B+ : 32-bits (recommandé) ou 64-bits
  • Autres nano-PC
  • Images pour les anciennes générations (déconseillé par manque de puissance)
  • Machines virtuelles x86_64/UEFI
    • VMDK
    • VHDX
    • VDI
    • QCOW2
    • OVA

Vous pouvez également récupérer l’image de la dernière release directement sur GitHub.

Il est inutile de décompresser l’image

1 download hass home assistant raspberry pi image

Une fois l’image téléchargée, vous pouvez utiliser BelanaEtcher ou Pi Imager pour installer l’image de Home Assistant sur la carte micro-SD.

A LIRE AUSSI :
Pi Imager et l'assistant de configuration simplifient l'installation de Raspberry Pi OS (ancien Raspbian)
A LIRE AUSSI :
Etcher: préparer vos cartes SD sur Windows, Linux et Mac

Nous allons utiliser Pi Imager

1Cliquez sur le bouton Choose Image situé en dessous de Operating System. Descendez en bas de la liste et choisissez Use Custom Operating.

start pi imager pi imager use custom operating sustem hass

2Insérez la carte microSD dans le lecteur puis cliquez sur SD Card.

pi imager copy home assistant image sd card

3Allez dans le dossier téléchargement de votre ordinateur et sélectionnez l’image de HASS précédemment téléchargée. Lancez la copie en cliquant sur Write

L’image pesant moins de 300Mo, l’opération d’écriture est très rapide. A la fin de l’opération, la carte microSD est automatiquement éjectée.

4Si le Raspberry Pi est connecté en Ethernet au réseau local, vous pouvez sauter à l’étape Premier démarrage.

Configuration WiFi

HASS ne propose aucun outil de configuration de la connexion WiFi. Il faut passer par un petit fichier de configuration que l’on va stocker sur une clé USB que l’on devra brancher au premier démarrage. C’est un peu particulier mais pour le moment c’est la solution retenue par les développeurs. La procédure est détaillée à l’étape 4 ici (pas évident  !!).

1Branchez une clé USB (ou une carte microSD). La clé doit obligatoirement

  • Se nommer CONFIG.
  • Etre formatée en FAT32

2Renommez la clé et formatez celle-ci si nécessaire.

3Une fois prête, créez un dossier appelé network

4Ouvrez un éditeur de texte et collez cette configuration. Plusieurs exemples sont disponibles ici.

5Modifiez vos paramètres de connexion :

  • ssid : indiquer le nom du réseau WiFi sur lequel doit se connecter HASS
  • psk : le mot de passe réseau
[connection]
id=my-network
uuid=72111c67-4a5d-4d5c-925e-f8ee26efb3c3
type=802-11-wireless

[802-11-wireless]
mode=infrastructure
ssid=MY_SSID
# Uncomment below if your SSID is not broadcasted
#hidden=true

[802-11-wireless-security]
auth-alg=open
key-mgmt=wpa-psk
psk=MY_WLAN_SECRET_KEY

[ipv4]
method=auto

[ipv6]
addr-gen-mode=stable-privacy
method=auto

Il est possible d’attribuer une adresse IP fixe en remplaçant method=auto

method=manual
address=192.168.1.111/24;192.168.1.1
dns=8.8.8.8;8.8.4.4;

6Enregistrez la configuration WiFi dans le dossier network sous le nom my-network.

7Ejectez la clé USB.

Préparer le Raspberry Pi 4

Avant de mettre sous tension, connectez les éléments comme suit :

  1. Branchez clavier et écran (optionnel)
  2. Insérer la carte micro-SD sur laquelle est installée l’image de Home Assistant dans le lequel de carte
  3. Réseau
    1. Brancher la clé USB contenant le fichier de configuration (uniquement au premier démarrage)
    2. Ou brancher le câble Ethernet
  4. Enfin, mettez sous tension

install home assistant hass raspberry pi 4 wifi

Ne faites rien durant le démarrage, cette phase dure environ une minute.

Accéder à l’interface administrateur

Une fois que le journal de démarrage n’affiche plus rien de nouveau, vous pouvez accéder à l’interface d’administration.

Bien que (quasiment) tout puisse se fair depuis l’interface WEB, HASS dispose d’une interface d’administration en ligne de commande. On y accède très facilement en tapant la touche Enter du clavier.

Lorsque l’invite de commande apparaît, saisissez root.

Il n’y a pas de mot de passe !. Juste la touche Enter. On pourra le modifier depuis l’interface Web ultérieurement

Récupérer l’adresse IP du HASS

Home Assistant diffuse un nom de machine qui est par défaut homeassistant. Si toutefois vous préférez utiliser l’adresse IP, voici comment faire pour récupérer celle-ci (dans le cas ou elle n’a pas été attribuée manuellement).

Une fois connecté à HASS, saisissez la commande login pour accéder aux commandes du système puis ip a pour afficher les informations réseau.

L’adresse IP se situe dans le bloc d’info WLAN0.

Premier démarrage de Home Assistant

Au premier démarrage, HASS récupère automatiquement la dernière mise à jour. Tout dépend de votre débit internet mais cela peut durer environ 20 minutes.

Ouvrez un navigateur et saisissez http://homeassistant:8123 ou http://IP_HASS:8123 dans l’URL.

HASS vous indique que la mise à jour est en cours.

preparing home assistant first boot

Une fois que la mise à jour est terminée, HASS va vous poser quelques questions.

Comme vous pouvez le constater HASS se base sur la langue utilisée par le navigateur internet pour traduire l’interface en français. C’est top !

Indiquer votre nom, identifiant de connexion (nom d’utilisateur) et votre mot de passe

hass first boot user identification

Les scénarios peuvent être déclenchés en fonction de votre adresse, vous pouvez le configurer ultérieurement.

hass first boot

HASS recherche lui même les accessoires domotiques que vous possédez. Vous pouvez en ajouter d’autres manuellement. La liste est juste impressionnante !

hass first boot detect devices

Voilà, c’est terminé, Home Assistant est prêt !

Home assistant ready

 

Et maintenant, quoi faire avec Home Assistant ?

Votre box domotique est prête ! Voici d’autres tutoriels pour aller plus loin et pourquoi pas développer vos propres accessoires domotiques à base d’ESP32 ou d’ESP8266.

 

 

Avez-vous aimé cet article ?
[Total: 0 Moyenne: 0]

Vous rencontrez un problème avec ce sujet ?

Peut-être que quelqu’un a déjà trouvé la solution, visitez le forum avant de poser votre question

Vous avez aimé ce projet ? Ne manquez plus aucun projet en vous abonnant à notre lettre d’information hebdomadaire!

2 commentaires sur l'article "Home Assistant. Installation et prise en main sur Raspberry Pi 4. Procédure 2020"
  1. Bonjour,

    petite question…
    Comment s’assurer que Home Assistant démarre seul une fois que le serveur dédié domotique a démarré ?

    Une fois installé, j’ai lancé “hass –daemon” pensant qu’il resterait
    persistant une fois le serveur redémarré, mais rien n’en fut après un
    reboot de test pour le vérifier.

    D’avance merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Domotique et objets connectés à faire soi-même