Fabriquer une box domotique DIY pour Jeedom sur Raspberry Pi 3

Jeedom est un serveur domotique Open Source qui dispose d’une très grande communauté francophone. Il peut fonctionner sur une plusieurs plateformes. Puissant et économe en énergie, le Raspberry Pi 3 est très bien adapté pour faire fonctionner Jeedom. Jeedom fonctionne avec un système de plugin dont certains sont payants (quelques euros).

Matériel nécessaire pour fabriquer une box domotique DIY

Kit Raspberry Pi 3

39,95€
en stock
1 nouveau de 39,95€
Relevé le 12 octobre 2019 12 h 00 min
Amazon.fr
Livraison gratuite
55,09€
en stock
1 nouveau de 55,09€
Relevé le 12 octobre 2019 12 h 00 min
Amazon.fr
Livraison gratuite
72,98€
99,00
en stock
2 nouveau de 72,98€
1 occasion de 70,60€
Relevé le 12 octobre 2019 12 h 00 min
Amazon.fr
Livraison gratuite
82,99€
99,99
en stock
2 nouveau de 82,99€
1 occasion de 69,79€
Relevé le 12 octobre 2019 12 h 00 min
Amazon.fr
Livraison gratuite
34,99€
en stock
1 nouveau de 34,99€
Relevé le 12 octobre 2019 12 h 00 min
Amazon.fr
Livraison gratuite

Une alimentation 5V de qualité

Le Raspberry PI consomme peu mais il est préférable de disposer d’une alimentation pouvant délivrer 2,5A au minimum. Le mieux est une alimentation 5V/3A (3000mA) si vous devez utiliser le GPIO ou le module caméra.

Deux cartes micro SD de class 10

Une carte SD de 8GB est largement suffisante. Achetez une carte de grande marque portant la mention class 10 au minimum. Vous obtiendrez de meilleures performances avec des cartes SD de nouvelle génération de type SDXC II V60 (60MB/s).

Choisir une carte SD de qualité est un point crucial. D’une part pour que le système soit rapide et d’autre part pour éviter les pannes. Les cartes SD n’ont pas été conçues pour un usage aussi intensif (pas comme les disques SSD à mémoire flash).

Achetez une seconde carte SD et clonez régulièrement la carte SD principale (après chaque mise à jour, tous les mois). En cas de panne, vous pourrez relancer votre serveur en quelques minutes sans avoir à tout réinstaller.

Suivez ce tutoriel pour apprendre comment sauvegarde une carte SD.

6,60€
10,99
en stock
32 nouveau de 4,00€
1 occasion de 6,14€
Relevé le 4 août 2019 18 h 07 min
Livraison gratuite
34,90€
74,90
en stock
2 nouveau de 34,90€
Relevé le 4 août 2019 18 h 07 min
Livraison gratuite
83,99€
128,99
en stock
10 nouveau de 83,99€
1 occasion de 78,11€
Relevé le 4 août 2019 18 h 07 min
Livraison gratuite
7,48€
10,99
en stock
48 nouveau de 4,00€
2 occasion de 8,90€
Relevé le 4 août 2019 18 h 07 min
Livraison gratuite
7,99€
9,00
en stock
2 nouveau de 6,82€
1 occasion de 9,99€
Relevé le 4 août 2019 18 h 07 min
Livraison gratuite
8,17€
en stock
51 nouveau de 3,98€
Relevé le 4 août 2019 18 h 07 min
Livraison gratuite
19,99€
37,99
en stock
31 nouveau de 19,99€
Relevé le 4 août 2019 18 h 07 min
69,99€
en stock
3 nouveau de 69,99€
5 occasion de 58,45€
Relevé le 4 août 2019 18 h 07 min
Livraison gratuite

Passerelle domotique (optionnel)

Pour piloter vos appareils sans fils (radio, Wi-Fi…) depuis Domoticz, vous pouvez ajouter une passerelle domotique

Préparer la carte SD avec Raspbian

Commencez par récupérer l’image de Raspbian sur le site officiel de la fondation Raspberry en allant sur cette page. La version Lite est suffisante pour la fabrication d’un serveur domotique. Vous n’aurez pas besoin d’une interface graphique.

raspbian stretch download

Installer Raspbian sur la carte SD à l’aide de Etcher

Téléchargez et installez le logiciel de gravure de carte SD BelanaEtcher qui convient à votre ordinateur en vous rendant sur cette page

Lancer BelanaEtcher puis indiquer le chemin du fichier ZIP contenant l’image de Raspbian. Insérer la carte SD puis cliquer sur Flash! Après quelques minutes, la carte est prête. Elle est automatiquement éjectée du lecteur.

domoticz raspbian pixel etcher

Configurer le WiFi et la connexion SSH

A la fin de l’opération de copie, Etcher vous propose d’éjecter la carte SD. Si ce n’est pas le cas, faites-le puis insérez celle-ci de nouveau dans le lecteur. Ouvrez le gestionnaire de fichier (ou le Finder sur macOS). Sélectionner le périphérique nommé boot .

La fondation a prévu un mécanisme qui permet d’activer la connexion SSH et configurer le WiFi au premier démarrage du système. Il suffit de créer deux fichiers de configuration spécifiques à la racine de la carte SD.

Activer la connexion SSH

Depuis la version Pixel de Raspbian en décembre 2016, la connexion SSH est désactivée par défaut. C’est d’ailleurs cette faille de sécurité qui a été exploitée par le Trojan Linux.MulDrop.14. Pour activer le SSH, il suffit de créer un fichier nommé ssh à la racine.

Activer la connexion WiFi

Créer un nouveau fichier appelé wpa_supplicant.conf . Collez puis modifiez l’identifiant de votre réseau WiFi (SSID) et le mot de passe (password).

ctrl_interface=DIR=/var/run/wpa_supplicant GROUP=netdev
update_config=1
country=FR

network={
  ssid="SSID"
  psk="PASSWORD"
  key_mgmt=WPA-PSK
  scan_ssid=1
}

 

Pour pouvoir vous connecter depuis un autre ordinateur en SSH, il faut activer le port 22. Pour cela, il suffit de créer un simple fichier texte et le nommer ssh (sans aucune extension)

Vérifiez bien la présence des deux fichiers à la racine de la carte SD. Vérifiez bien les paramètres de connexion au réseau WiFi.

Ejectez la carte SD de votre ordinateur.

Premier démarrage

Insérez la carte de SD dans le lecteur et mettez le Raspberry Pi sous tension. Le connecteur d’alimentation est le connecteur micro-USB situé à coté du connecteur caméra.

Le démarrage dure environ une minute. Vous pouvez suivre le chargement du système à l’aide de la led verte située à coté du connecteur d’alimentation. Elle clignote durant le chargement puis s’allume en continue une fois que Raspbian est chargé.

Comment trouver le Raspberry Pi sur le réseau local ?

Le Raspberry Pi est maintenant démarré. Maintenant il faut le trouver sur le réseau. Il existe plusieurs moyens à notre disposition.

A l’aide du routeur

La première solution consiste à se connecter à l’aide de l’adresse IP attribuée par le routeur. Pour cela, connectez-vous à l’interface d’administration de votre routeur.

routeur ip address hostname raspberry pi zero w

A l’aide d’un scanner réseau

Il existe de nombreux scanners réseau. Vous pouvez par exemple utiliser Angry IP Scanner, un projet Open Source qui fonctionne sur Windows 32-bit et 64-bit, Linux 32-bit et 64-bit et macOS. La version macOS nécessite l’installation de Java 7 pour fonctionner.

angry ip scanner raspberry pi zero w

A l’aide du hostname

Normalement, Raspbian diffuse un nom de machine sous la forme raspberrypi.local. Si plusieurs Raspberry Pi sont présents sur le même réseau, un numéro est ajouté au hostname comme ceci

raspberrypi-NUM.local

 

Angry IP Scanner récupère le hostname dans la 3ème colonne mais celui-ci n’est pas correct ! Il est préférable d’utiliser le routeur. En SSH, on se connecte au Pi comme ceci

ssh pi@raspberrypi-2.local

 

Configurer le clavier en Français

Première chose à faire, mettre le clavier en français ! Exécutez sudo raspi-config pour lancer l’utilitaire de configuration. Allez à l’option (5) Internationalisation Options puis Change Locale. Dans la liste choisissez fr_FR.UTF-8 puis validez (2 fois).

raspi-config domoticz francais

Une fois l’opération terminée, retournez dans Internationalisation Options puis allez dans Change Keyboard Layout. Dans la liste sélectionnez PC Generic (intl) puis dans la disposition du clavier Français – Français (variante). Si vous ne connaissez pas quel modèle choisir ne changer rien aux options suivantes.

Vous pouvez maintenant quittez raspi-config et redémarrez votre Pi pour que les paramètres s’appliquent avec la commande

sudo reboot

Mettre à jour et changer le mot de passe par défaut

Au premier démarrage, il est préférable de mettre à jour le système. Linux est mis à jour en permanence. Commencez par mettre à jour les dépendances de la version actuelle du système

sudo apt update

 

Puis mettez le à jour le système

sudo apt upgrade

 

Lorsque la fondation publie une nouvelle distribution, exécutez la commande sudo apt dist-upgrade pour l’installer.

Enfin, exécutez la commande passwd  et suivez les consignes pour modifier le mot de passe

Installer Jeedom v3 sur Raspbian Stretch

Maintenant que tout est prêt, nous pouvons lancer l’installation de Jeedom. Il n’y a quasiment rien à faire car c’est le script qui va se charger de tout. La procédure est détaillée dans la documentation officielle (point 5 – Autre/DIY). Le code du script d’installation est disponible sur GitHub ici.


Connectez vous au Raspberry en SSH ou ouvrez un Terminal.

Avant de lancer l’installation de Jeedom, je vous conseille de mettre à jour votre système manuellement. Le script s’en charge mais parfois il y a des erreurs durant la mise à jour ce qui fait échouer le script. Exécutez ces deux commandes

sudo apt-get update
sudo apt-get upgrade

 

Une fois l’opération terminée, récupérez le script d’installation avec cette commande wget

wget -O- https://raw.githubusercontent.com/jeedom/core/stable/install/install.sh | sudo bash

 

Rendez le script exécutable avec la commande

chmod +x install.sh

 

Le script d’installation accepte plusieurs paramètres (tout est détaillé ici) :

  • -w, le dossier d’installation des fichier de l’interface web accessible depuis n’importe quel ordinateur, smartphone ou tablette connecté au réseau de votre domicile
  • -z, permet d’installer les dépendances pour la prise en charge des accessoires domotiques z-wave
  • -m, le mot de passe root mysql désiré

Ce qui donne par exemple

./install.sh -w /var/www/html -z -m Jeedom

 

Le temps d’installation va fortement dépendre de la vitesse de votre connexion internet et de l’état de votre système. S’il est déjà à jour, la première étape (qui est la plus longue) sera très rapide. En principe tout se fait tout seul. Il faut juste de la patience ! Les développeurs de Jeedom annoncent 45 minutes d’installation.

Vous pouvez suivre l’avancement de l’installation en saisissant l’adresse IP du Raspberry Pi dans un navigateur internet.

Attention. Il ne faut pas interrompre le script d’installation, surtout après l’étape 3. Un mot de passe est créé automatiquement pour configurer la base de donnée:80s MySQL. Il n’est indiqué qu’à la fin de l’exécution du script. Suivez ce tutoriel pour ré-initialiser le mot de passe en cas de problème.

 

Autres tutoriels sur le même thème

Tous les tutoriels Homy

Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
Domotique et objets connectés à faire soi-même