Configurer VNC sur Raspbian pour accéder à distance au bureau Pixel du Raspberry Pi

La distribution Raspbian prend en charge le bureau distant VNC. Il est très simple à configurer et à activer et ne requiert aucune compétence technique pour le faire. Le Raspberry Pi est une plateforme idéale pour l’apprentissage de la programmation et de l’électronique. Vous pouvez recycler du vieux matériel informatique (écran, clavier, souris, carte SD, chargeur 5V de smartphone). L’autre solution consiste à accéder au bureau graphique du Raspberry (appelé Pixel) à distance via une connexion spéciale appelée VNC qui signifie Virtual Network Computing. Pour fonctionner, on doit installer sur le Raspberry Pi un serveur VNC qui sera en charge de gérer les droits d’accès, d’envoyer l’image de l’écran (comme un flux vidéo) et de gérer les interactions de l’utilisateur (clavier, souris). Si un autre ordinateur (ou pourquoi pas une tablette ou un smartphone), on utilisera un client (ou Viewer).

Trouver l’adresse IP du Raspberry Pi

Vous aurez besoin de connaître l’adresse attribuée par le routeur au Raspberry Pi. Pour cela, ouvrez le Terminal et exécutez la commande ifconfig. Ici, le RPI se trouve à l’adresse 192.168.1.24 sur le réseau local. Suivez ce tutoriel si vous avez besoin d’attribuer une adresse IP fixe à votre Raspberry Pi.

raspberry pi ifconfig domoticz adresse ip serveur

Configurer VNC sur Raspbian

VNC permet donc d’accéder au bureau graphique de Raspbian depuis un autre ordinateur et une tablette. Ouvrez le Terminal et lancez raspi-config avec la commande sudo raspi-config . Sélectionnez l’option 5 (Interfacing Option)

activate vnc raspbian raspberry pi

Ensuite P3 – VNC et acceptez

activate vnc raspbian raspberry pi

La première fois qu’on active VNC sur la distribution Raspbian, il faut installer tous les paquets nécessaires.

Lecture des listes de paquets... Fait
Construction de l'arbre des dépendances       
Lecture des informations d'état... Fait
Les paquets supplémentaires suivants seront installés : 
  bc cups cups-browsed cups-client cups-common cups-core-drivers cups-daemon cups-filters cups-filters-core-drivers cups-ppdc cups-server-common
  ghostscript gsfonts libcupscgi1 libcupsfilters1 libcupsimage2 libcupsmime1 libcupsppdc1 libfontembed1 libgs9 libgs9-common libgutenprint2 libijs-0.35
  libjbig2dec0 libpoppler46 libqpdf13 poppler-data poppler-utils printer-driver-gutenprint qpdf
Paquets suggérés :
  cups-bsd foomatic-db-compressed-ppds foomatic-db printer-driver-hpcups hplip cups-pdf xpp ghostscript-x gutenprint-locales fonts-japanese-mincho
  fonts-ipafont-mincho fonts-japanese-gothic fonts-ipafont-gothic fonts-arphic-ukai fonts-arphic-uming fonts-nanum gutenprint-doc
Les NOUVEAUX paquets suivants seront installés :
  bc cups cups-browsed cups-client cups-common cups-core-drivers cups-daemon cups-filters cups-filters-core-drivers cups-ppdc cups-server-common
  ghostscript gsfonts libcupscgi1 libcupsfilters1 libcupsimage2 libcupsmime1 libcupsppdc1 libfontembed1 libgs9 libgs9-common libgutenprint2 libijs-0.35
  libjbig2dec0 libpoppler46 libqpdf13 poppler-data poppler-utils printer-driver-gutenprint qpdf realvnc-vnc-server
0 mis à jour, 31 nouvellement installés, 0 à enlever et 0 non mis à jour.
Il est nécessaire de prendre 20,9 Mo dans les archives.
Après cette opération, 86,9 Mo d'espace disque supplémentaires seront utilisés.
Souhaitez-vous continuer ? [O/n] O

Acceptez l’installation (touche O) des nouveaux paquets. Raspbian s’occupe de tout, y compris installer le script de démarrage automatique du serveur VNC au lancement du système.

Installer un client (viewer) VNC

Il existe de très nombreux clients VNC pour toutes les plateformes (macOS, Windows, Linux…) et pour smartphone (iOS, Android…). RealVNC (site internet) est disponible sur toutes les plateformes (y compris mobile). Il est gratuit pour un usage personnel. Si vous préférez rester dans les projets 100% Open Source et libres, gage de respect de la vie privée, vous pouvez vous tourner vers UltraVNC (page officielle du projet).

Allez sur le site de RealVNC pour récupérer le client (viewer) VNC qui correspond à votre système.

telecharger realvnc vnc

Installez et lancez VNC Viewer sur votre ordinateur.

Dans la barre d’adresse, saisissez l’adresse IP du Raspberry Pi (commande ifconfig pour la trouver) puis validez en appuyant sur la touche Enter du clavier. Il n’est pas nécessaire d’indiquer le port (5900) sauf s’il a été modifié manuellement.

adresse ip raspberry pi realvnc vnc viewer client

Dans la fenêtre qui s’affiche, saisissez votre nom d’utilisateur et votre mot de passe.

connexion raspbian raspberrypi realvnc vnc

RealVNC vous informe que la connexion n’est sécurisée (ce n’est pas très grave lorsqu’on se connecte au Raspberry Pi depuis un réseau local). Acceptez

realvnc alerte securite raspbian non securise

Vous voilà sur votre Raspberry Pi :D. Il n’y a rien de plus à configurer. VNC démarre automatiquement au démarrage du système ! Ici, mon Raspberry Pi 3 de test qui fait également fonctionner un serveur domotique Jeedom.

raspbian install scratch 2 manually

TightVNC

TightVNC (page officielle du projet) est un serveur VNC léger qui fonctionne sur toutes les distributions Linux ainsi que sur Windows. C’est une alternative à RealVNC utilisé par la fondation Raspberry. Il nécessite plus de réglages et de configuration que RealVNC. A vous de choisir la solution qui vous convient le mieux. Clé en main ou Power User.

Pour installer et configurer TightVNC, suivez ce tutoriel écrit pour Armbian sur un Orange Pi s’applique également à Raspbian Stretch.

Sécuriser (crypter) l’accès VNC

Si vous vous connectez à votre Raspberry Pi depuis votre réseau local, l’absence de cryptage SSL n’est pas obligatoire. Tout peut être intercepté sur le réseau. Le flux vidéo, les actions à la souris, les touches du clavier… Si la sécurité est votre obsession ou si vous devez accéder régulièrement à votre Raspberry Pi depuis internet (depuis votre travail ou votre smartphone), il est judicieux et fortement conseillé de crypter vos échanges avec celui-ci.

Il existe plusieurs méthodes :

  • Créer un tunnel SSH dans lequel sera injecté le flux VNC. Suivez ce tutoriel pour le mettre en place
  • Utiliser VNC Connect de RealVNC. Suivez ce tutoriel de François Mocq
Remarque. Pour accéder au Raspberry PI depuis internet, il faudra faire une redirection de port vers l’adresse IP du Raspberry Pi. VNC utilise le port 5900.

Ajouter un accès VNC à un nouvel utilisateur

Si vous devez ajouter un nouvel utilisateur au système, il est nécessaire de configurer une nouvelle sortie au serveur VNC. Pour cela, il suffit d’ouvrir une connexion SSH ou un Terminal et d’exécuter la commande vncserver. Ici par exemple, j’ai ajouté un utilisateur pi à l’image de Jeedom

VNC(R) Server 6.1.1 (r28093) ARMv6 (May 19 2017 12:59:35)
Copyright (C) 2002-2017 RealVNC Ltd.
RealVNC et VNC sont des marques de commerce de RealVNC Ltd, déposées et/ou en
cours de dépôt dans l'Union européenne, aux États-Unis et dans d'autres pays.
Protégé par le brevet nº 2481870 au Royaume-Uni ; nº 8760366 aux États-Unis ;
nº 2652951 dans l'UE.
Voir https://www.realvnc.com pour plus d'informations sur VNC.
Pour les avis de propriété intellectuelle d'entreprises tierces, voir :
https://www.realvnc.com/docs/6.1/foss.html

Génération de la clé privée... terminé
Si un environnement de bureau ne se charge pas pour ce bureau virtuel, voir :
 https://www.realvnc.com/doclink/kb-345
Exécution d'applications dans /etc/vnc/xstartup

Alias VNC Server : "Saint complex ground. Crash deluxe Julius."
       signature : 06-4a-cd-d9-96-17-d9-de

Fichier journal : /home/pi/.vnc/jeedom:2.log
Nouveau bureau : jeedom:2 (192.168.1.24:2)

En lançant le serveur vnc, celui-ci configure automatiquement une nouvelle sortie. On y accède en ajoutant :2 après l’adresse IP

 

Pour aller plus loin, voici d’autres tutoriels sur Raspbian qui pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire

Aucun spam et aucun autre usage ne sera fait de votre email. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Promos à ne pas louper

Donnez votre avis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Domotique et objets connectés à faire soi-même