Comment installer Retropie sur Raspbian, débuter le retrogaming sur Raspberry Pi 3

Lorsque j’ai rédigé l’article précédent sur la fabrication d’une console NES Classic Mini, il était impossible de télécharger l’image pré-configurée de Retropie disponible sur le site du projet. J’ai donc du passer par le plan B et installer manuellement Retropie sur une image de Raspbian. J’en profite donc pour faire un tutoriel rapide et vous donner quelques astuces supplémentaires pour compléter le tutoriel précédent dans lequel nous avions vu comment activer le partage de fichier Samba (pour installer des ROMs depuis le partage de fichier Windows), installer manuellement le bureau Pixel (absente de l’image Retropie ou la version Lite de Raspbian), installer l’interface de gestion depuis un navigateur internet retropie-manager, activer le rembobinage (rewing), les combinaisons de touches de RetroArch et comment faire des captures d’écran, ouff.

 

J’ai repris pas mal d’éléments des précédents tutoriels pour expliquer toutes les étapes d’installation et de configuration. Désolé si vous avez déjà lu les articles précédents mais c’est plus facile que de vous renvoyer à chaque fois vers un autre article pour chaque étape de configuration.

Télécharger l’image de Raspbian pour le Raspberry Pi 3

Le début de ce tutoriel s’adresse aux débutants qui découvrent le Raspberry Pi 3 et Linux. Si vous maitrisez déjà le sujet, vous pouvez diectement zapper et descendre au paragraphe

Commençons par le tout début. Allez sur le site de la fondation Raspberry et téléchargez l’image du système d’exploitation dédié au Raspberry Pi 3, Raspbian. Il existe deux versions :

  • Lite, c’est une version sans interface graphique. C’est un système léger et minimal, mais tout devra se faire depuis le Terminal de commande. Si vous venez du monde Windows ou Mac, vous allez avoir un choc !
  • Pixel, c’est une version avec un bureau graphique similaire à ce que vous connaissez. En plus du clavier, vous aurez le droit à la souris, aux icônes…bref la modernité 😀

Pour débuter facilement sur Raspberry Pi, je vous conseille de télécharger la version Stretch avec le bureau Pixel pré-installé (with Desktop). Ca prendra plus de temps mais vous aurez un bureau avec souris, ce qui est mieux pour commencer sur Linux.

download raspbian stretch raspberry pi retropie

Matériel nécessaire pour fabriquer une console de rétro Gaming

Voici une sélection de matériel dont vous aurez besoin pour fabriquer la console. Le boitier Nespi qui donne un look de NES Classic Mini est optionnel. Il coûte environ 20€ sur Amazon.

Dernière mise à jour des prix le 14 novembre 2018 14 h 58 min

Vous n’êtes pas trop pressé par le délai de livraison, commandez directement en chine pour serrer le budget d’environ 20%.

Dernière mise à jour des prix le 14 novembre 2018 19 h 59 min

Préparer la carte SD de Raspbian Stretch avec Etcher

Installez le logiciel Etcher sur votre ordinateur (PC Windows ou Mac) qui va se charger d’installer les fichiers sur la carte SD. Pour en savoir plus sur Etcher, lisez ce tutoriel.

Insérez la carte SD dans le lecteur. Lancez Etcher et indiquez le chemin de l’image de Raspbian. La carte SD est pré-sélectionnée automatiquement par Etcher. Prenez le temps de vérifier que c’est bien la carte SD de destination pour ne pas effacer de fichiers ! Si tout est correct, lancer la copie des fichiers. L’opération prend un petit moment. A la fin de la copie, la carte SD est automatiquement éjectée. Vous pouvez donc la retirer du lecteur sans crainte.

etcher sd card raspbian raspberry pi

 

Configurer la connexion WiFi du Raspberry Pi 3

Insérez de nouveau la carte SD de Raspbian dans le lecteur. Lancez un éditeur de texte (Nodepad, Nodepad++ ou Sublimetext) et collez la configuration suivante. Modifiez vos paramètres de connexion au réseau WiFi (SSID et mot de passe). Enregistrez le fichier à la racine de la carte SD (nommée boot) en lui donnant le nom wpa_supplicant.conf

update_config=1
country=FR

network={
  ssid="SSID"
  psk="password"
  key_mgmt=WPA-PSK
  scan_ssid=1
}

Créez ensuite un fichier nommé ssh (sans aucune extension) à la racine de la carte SD pour activer la connexion SSH de Raspbian. La connexion SSH vous permettra de faire des mises à jour depuis un autre ordinateur. C’est une connexion sécurisée qui est désactivée par défaut depuis décembre 2016 et la découverte du Trojan Linux.MulDrop.14. Pour en savoir plus sur SSH, lisez cet article.

Branchements

Il est possible de tout faire depuis un autre ordinateur à l’aide d’une connexion sécurisée SSH mais comme la console sera de toute façon branchée à un moniteur informatique ou un téléviseur HDMI, autant tout faire directement depuis le Raspberry Pi.

Branchez le Raspberry Pi à un écran via la sortie HDMI. Vous pouvez utiliser un moniteur VGA ou DV. Dans ce cas, il faudra acheter un convertisseur HDMI vers VGA ou HDMI vers DVI. J’ai déjà testé les 3 solutions sans aucun problème d’affichage (contrairement aux Orange Pi).

 

Branchez un clavier et une souris. Insérez la carte SD dans le lecteur de carte SD qui se trouve sur le coté du Pi3.

 

Enfin mettez sous tension. Ne cherchez pas le bouton ON/OFF, il n’y en a pas.

Attention, ne débranchez jamais l’alimentation 5V lorsque Raspbian fonctionne. Vous risquez de détériorer la carte SD et la rendre inutilisable. C’est beaucoup plus sensible qu’une disque dur ou un disque SSD. Pour arrêter le Raspberry, vous avez plusieurs solutions. Depuis le menu du bureau Pixel. Depuis le menu de la console Retropie. Avec la commande sudo poweroff  depuis le Terminal. Attendez une dizaine de secondes avant de débrancher.

Premier démarrage sous Raspbian

Comme nous avons installé l’image avec le bureau Pixel, vous allez arriver sur un environnement graphique classique. Vous pourrez même découvrir la programmation avec Scratch 2 ou le Python pour faire une pause entre deux jeux !

raspbian install scratch 2 manually

 

Vous pourrez vérifier que la connexion WiFi est bien active grâce à l’icône présente dans le coin supérieur droit de l’écran

activate wifi raspbian jessie

Installer manuellement Retropie sur Raspbian

Ouvrez le Terminal depuis le menu ou depuis l’icône située à coté du menu

raspbian open terminal

 

L’image de Raspbian que vous venez d’installer n’est pas à jour. Tous les jours, les développeurs corrigent des bugs et améliorent la sécurité de Linux. Il faut donc le mettre à jour régulièrement et avant l’installation d’un nouveau logiciel d’une manière générale. Exécutez la commande suivante pour ça.

sudo apt-get update

Puis la commande suivante pour installer la dernière version du système. C’est comme passer de Windows 8 à Windows 10.

sudo apt-get upgrade

Ensuite on installe (c’est le système qui vérifie si c’est nécessaire) quelques librairies nécessaires pour Retropie

sudo apt-get install git lsb-release

On retourne à la racine puis installez le code source du projet depuis GitHub

cd
git clone --depth=1 https://github.com/RetroPie/RetroPie-Setup.git

Ensuite exécutez ces commandes. La première permet d’entrer dans le répertoire du projet. On rend le script d’installation exécutable (c’est l’équivalent d’un script bash sous Windows) avec la commande chmod. Enfin on lance le script d’installation de Retropie

cd RetroPie-Setup
chmod +x retropie_setup.sh
sudo ./retropie_setup.sh

Au premier démarrage, l’utilitaire d’installation vous demande d’ajouter l’utilisateur pi au groupe ‘input’. Acceptez pour avoir accès au gamepad USB.

manual install retropie raspbian stretch

Sélectionnez l’option Basic install

manual install retropie raspbian stretch

et acceptez. L’installation démarre immédiatement et dure quelques minutes (en fonction de votre débit internet naturellement).

manual install retropie raspbian stretch

A la fin de l’installation, redémarrez en sélectionnant l’option Perform reboot. Raspbian démarre maintenant automatiquement sur Retropie !

Configurer la manette ou le gamepad

La première chose que vous allez devoir faire, c’est configurer (mapper en franglais) les boutons de la manette. La correspondance des boutons et parfaitement détaillé sur cette page du WiKi.

nes classic gamepad mapping

 

Appuyez sur n’importe quel bouton de la manette pour entrer sur la page de configuration

retropie recalbox first start gamepad

Appuyez successivement sur le bouton demandé en vous servant du dessin ci-dessus. Si une commande n’existe pas sur votre gamepad, maintenez n’importe quelle bouton appuyé pour passer à la commande suivante.

Configurer la connexion WiFi

Contrairement à Recalbox, Retropie est installé sur une distribution Raspbian classique. Aucun problème pour rester connecté au réseau WiFi, à condition de faire les mises à jour régulièrement depuis le Terminal. Vous aurez besoin de brancher un clavier pour cette opération.

Faites défiler les menu avec les flèches de direction jusqu’à atteindre le menu Retropie. Descendez tout en bas et sélectionnez avec le bouton (A) l’option WiFi.

Si l’écran reste noir après 3 à 4 secondes (probablement un bug passager), tapez sur une touche du clavier pour rafraichir l’écran.

retropie configure wifi menu

Sélectionner le réseau WiFi. On peut aussi indiquer le nom du réseau si l’identifiant (SSID) est masqué

retropie connect wifi

Saisissez le mot de passe WiFi au clavier. La console se connecte directement au réseau WiFi. Vous connaisse maintenant l’adresse IP de celle-ci

retropie enter password

Si votre configuration est plus avancée, vous trouverez peut être d’autres infos sur le WiKi officiel ici.

Installer l’interface d’administration Web (retropie-manager)

C’est la méthode que je vous conseille d’utiliser pour installer facilement des ROMS ou des jeux depuis un simple navigateur internet. Au moins vous n’aurez pas à vous soucier du répertoire d’installation des ROMs et des BIOS. Recalbox est livré avec une interface web pré-installée. Sur Retropie, il faut l’installer manuellement. Allez dans le menu des réglages puis sélectionnez RetroPie Setup (A)

retropie setup menu

Ouvrez le menu Manage packages

retropie manage packages

Sélectionnez l’option Manage experimental packages

retropie manage experimental packages

Descendez en bas de la liste pour trouver le package RetroPie-Manager

install retropie-manager

Sélectionnez Install from source

retropie manager install form source

A la fin de l’installation, allez dans le menu Configuration / Options

retropie-manager options

Puis Start RetroPie-Manage now pour démarrer l’interface web. Profitez-en pour activer le lancement de l’interface WEB au démarrage de la console e choisissant l’option Enable RetroPie-Manager on Boot

start retropie-manager enable on boot

Ouvrez un navigateur internet et saisissez l’adresse IP du Raspberry Pi suivi du port :8000. L’interface WEB pour RetroPie est assez restreinte. Elle permet surtout de surveiller les ressources de la console (charge CPU, espace disponible), modifier les fichiers de configuration de retroarch et autostart (configuration que l’on peut aussi faire depuis le menu de la console), ajouter des Bios et des Roms (que je vous conseille d’utiliser à la place du partage de fichier Samba).

retropie manager interface install bios rom

Vous pouvez également installer des ROM depuis le partage réseau de Windows en installant Samba ou à l’aide d’un client FTP tel que FileZila, suivez ce tutoriel pour plus de détails.

BIOS pré-installés

Retropie est livré avec de nombreux Bios et émulateurs pré-installés. La liste complète est détaillée sur cette page du WiKi. La liste comprend environ 60 consoles dont voici les principales

3do, Amiga, Amstrad CPC, Apple II, Atari 2600, Atari 5200, Atari 7800, Atari Jaguar, Atari Lynx, Atari ST, STE , TT et Facon (toute mon enfance :D), CoCo, Colevision, Commodore 64, Dragon 32, Dreamcast, Game Gear, Game Boy, Game Boy Color, Game Boy Advanced, Intellivision, Macintoch, NAME, Master System, MSX, Neo Geo, PC, PC-8800, PLayStation 1, PSP, PC Engine, Sega 32X, Sega CD, Sega Saturn, Sega SG-1000, Super Nintendo, NES…

 

Installer des ROMs de jeux

Voilà, il ne vous reste plus qu’à récupérer des ROMs de jeux sur internet. Cliquez sur ROM en haut de l’écran

retropie manager interface rom menu

Dans la liste des émulateurs, choisissez l’émulateur de votre console préférée. Ici, la Nintendo Entertainment System (NES)

nes retropie emulator

Maintenant, déposez simplement les ROMs dans la zone de transfert. La ROM sera automatiquement copiée dans le bon répertoire. Vous n’aurez pas à vous en soucier.

install retropie rom nes classic mini

Redémarrer EmulationStation

Avant de pouvoir jouer, il est nécessaire de redémarrer EmulationStation (le moteur qui fait fonctionner les consoles). Pour cela, appuyez sur le bouton start de la manette et allez dans le menu QUIT. Sélectionnez l’option Restart EmulationStation

retropie restart emulatationstation

Un nouveau menu NES a été ajouté à la console ou vous allez y trouver tous les jeux précédemment installés.

nespi nes classic mini retropie raspberry pi 3 restroflag case

Et voilà, votre console est prête !

Quelques astuces, problèmes et remèdes

J’ai rencontré quelques problèmes durant la mise au point des articles. Voici quelques remèdes à ces problèmes ains que quelques astuces au passage

Ecran noir

L’écran reste noir lorsqu’on lance l’utilitaire de configuration de Retropie. Appuyez sur une touche du clavier pour rafraîchir l’écran. Cela semble être un bug temporaire

Démarrer manuellement Retropie ou Pixel

Après l’installation, vous risquez d’arriver sur le Terminal. Le script semble être prévu pour nous laisser le choix mais au final c’est un peu déroutant surtout si on débute sous Linux. Pas de panic, on va arranger ça.

Tout d’abord, vous pouvez démarrer manuellement le bureau ou la console en tapant l’une des commandes suivantes :

  • startx, lance le bureau Pixel
  • emulationstation, démarre Retropie

Pour démarrer automatiquement, tout est explqué au paragraphe suivant.

Démarrer automatiquement sur Retropie, Pixel ou Kodi

Ouvrez le Terminal de commande et entrez dans le dossier d’installation de Retropie puis lancez le script de configuration/installation

cd RetroPie-Setup
sudo ./retropie_setup.sh

Allez dans le menu Configuration / tools

retropie setup configuration tools

Puis le menu autostart

retropie setup autostart kodi pixel desktop emulationstation

Choisissez l’option de démarrage que vous souhaité, par exemple

  • Start Emulation Station at boot, pour démarrer sur la console Retropie
  • Start Kodi at boot, pour démarrer le Raspberry Pi sous le media center Kode
  • Boot to Desktop (auto login as pi), pour démarrer directement sous le bureau Pixel

retropie setup autostart kodi pixel desktop emulationstation

Accéder au bureau Pixel depuis Retropie (menu Ports)

Dans le tutoriel précédent, j’avais indiqé qu’il était possible d’accéder à Pixel sans avoir à quitter Retropie depuis le menu Ports. Lorsqu’on installe manuellement Retropie sur la distribution Raspbian avec le bureau Pixel, le lien vers le bureau n’est pas automatiquement créé. En cherchant un peu, j’ai trouvé ce sujet sur Redit. Il faut tout simplement ré-installer manuellement Pixel depuis l’utilitaire de configuration de Retropie.

Depuis le menu Configuration / tools, choisissez l’option Raspbian tools puis Install Pixel desktop environment. L’opération prend quelques minutes. A la fin de l’installation, redémarrez Raspbian avec l’option Perform reboot.

 retropie setup install pixel desktop

Après le redémarrage, on retrouve bien le menu Ports dans lequel on retrouve bien l’option Desktop.

retropie ports desktop pixel shortcut retropie ports desktop pixel shortcut

 

Pour revenir à la console, sélectionner l’option Retourner à l’invite de commande (Exit to command line).

exit quit pixel reieurn retrope

Voilà, j’espère que vous aurez envie de vous lancer dans l’assemblage de ce projet. Vous pouvez même donner un super look à votre console en achetant un boitier Nespi du fabricant Retroflag qui reproduit l’aspect de la console NES Classic Mini. Toutes les étapes et les composants à acheter sont détaillés dans ce tutoriel.

nes classic mini case nespi retroflag raspberry pi 3

 

Print Friendly, PDF & Email

Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire

Aucun spam et aucun autre usage ne sera fait de votre email. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Comparateur de prix

Bons plans

Les offres suivantes se terminent bientôt. Utilisez le coupon indiqué pour profiter du prix promo

Domotique et objets connectés à faire soi-même