Cayenne : Installer la librairie sur un Orange Pi sous Armbian Jessie

Accéder aux soldes du Black Friday Amazon Black friday Banggood Black Friday Gearbest
10% de remise supplémentaire* sur les produits domotiques Xiaomi

Kits domotiques, caméras de sécurité, robot aspirateur, purificateur d'air... *Hors produits déjà en promotion

Voir le code promo
39 jours restants

Dans ce nouveau tutoriel consacré à la plateforme pour objets connectés Cayenne, nous allons installer les ressources nécessaires sur un Orange Pi Lite (Wi-Fi). Cayenne est encore en phase de développement. Pour le moment il n’y a que le Raspberry Pi qui est supporté, et encore la distribution Raspbian officielle. Armbian (que j’utilise systématiquement sur tous mes modèles d’Orange Pi) est basée sur Debian Jessie tout comme Raspbian. Il ne devrait donc pas y avoir de problème 🙂

Comment vérifier que la distribution Armbian est compatible avec Cayenne ?

Tout d’abord, regardons si la distribution Armbian est compatible. Si vous utilisez la version de bureau, il y a de forte chance que cela ne fonctionne pas. Le noeud du problème dans le script d’installation actuel réside dans la taille du dossier temporaire (/tmp). Celui-ci doit au moins d’être d’au moins 200Mo. Je n’ai pas été plus loin dans mes investigations pour le moment. Il y a peu être d’autres limitations (packages absents…), mais aussi des solutions…

Pour connaître la distribution Armbian utilisée, exécutez la commande cat /etc/*-release. Ici, nous avons bien Armbian basé sur Debian Jessie

Il n’y a pas d’indication sur le Kernel Linux. Pour ce tutoriel, j’ai installé Cayenne sur la version 4.10.0 Pour récupérer la version du Kernel, exécutez la commande uname -a.

Si vous avez trouvez comment installer Cayenne sur la version Desktop d’Armbian, n’hésitez pas à partager dans les commentaires ou en me contacter via le formulaire de contact.

Ajouter un Orange Pi depuis l’application mobile Cayenne

Démarrez l’application Cayenne sur votre iPhone ou votre smartphone Android. Elle est disponible depuis l’App Store ou le Play Store. Cliquez sur le + dans le coin supérieur droit de l’écran. Choisissez Raspberry Pi

cayenne add device

Puis Continue en bas de l’écran

cayenne continue

Cayenne est capable de trouver tout seul un Raspberry Pi sur votre réseau local. Pour l’Orange Pi, il va falloir l’aider un peu. Cliquez sur Advanced Discovery Settings.

cayenne add device scanner advanced discovery settings

Saisissez l’adresse IP de l’Orange Pi sur l’écran qui s’affiche. Ne cherchez pas le point (.), Cayenne utilise la virgule comme séparateur.

cayenne add orangepi manual pi

Cliquez sur Use IP pour lancer la recherche. Une jolie animation démarre pour nous faire patienter.

 cayenne add orange pi scanner reseau network

Si Cayenne a trouvé l’Orange, un formulaire s’affiche. Saisissez vos identifiants SSH. Utilisateur, mot de passe et port SSH. Par défaut, c’est le 22. Faites Done pour terminer la saisie. Ensuite, il y a un petit piège. Il faut cocher l’appareil en cliquant sur la ligne. Une petit coche bleue apparait à gauche. Vous pouvez installer Cayenne sur plusieurs Orange ou Raspberry Pi en même temps (vous en avez de la chance !). Lancez l’installation des librairies en appuyant sur Setup selected devices.

 cayenne add orangepi identifiant ssh

C’est parti pour un petit moment (en fonction du matériel et de votre connexion internet).

cayenne add orangepi installation librairies

Que ce passe-t-il durant la phase d’installation ?

L’application Cayenne ouvre une connexion sécurisée SSH depuis l’application mobile et lance un script qui va installer les ressources nécessaires sur Armbian. Il est assez facile de suivre ce qui se passe durant cette phase. Connectez vous en SSH par exemple. Placez vous dans le répertoire racine (~) et listez les fichiers (ls).

On y trouve 3 fichiers :

  • cayenne.err : c’est le journal des erreurs de Cayenne
  • cayenne.out : c’est le journal d’installation
  • rpi_axxxxxxx.sh : c’est le script d’installation que l’application mobile a lancée

Regardons de plus prêt en quoi il consiste

Cayenne va donc être installé dans le dossier /etc/myDevices . Le code est téléchargé depuis le serveur de Cayenne. Un fois récupéré, le projet est décompressé et le script setup.sh nano  exécuté.

Que peut-on faire avec Cayenne sur Orange Pi ?

Une fois installé, voyons ce qu’il est possible de faire avec Cayenne sur un Orange Pi. Disons le directement, tous les périphériques de l’Orange PI sont actuellement encore inexploitables :

  • GPIO
  • I2C
  • Caméra
  • 1-Wire
  • SPI

Tout le travail a été fait pour le Raspberry Pi qui reste le leader incontesté du domaine. Mais alors que reste-t-il ?

Le Dashboard regroupe les informations utiles sur la santé de l’Orange Pi :

  • Charge CPU
  • Utilisation RAM
  • Niveau du stockage (la jauge ne fonctionne pas)
  • Température du CPU
  • Nombre de processus
  • Vitesse réseau (ne fonctionne pas)

Par ailleurs, les fonctions d’extinctions et de redémarrage fonctionne. Je n’ai pas encore testé le bureau distant faute de bureau installé sur mon Armbian. Cayennne utilisant TightVNC (expliqué dans ce tutoriel), cela devrait fonctionner.

cayenne orange pi dashboard

La charge CPU fonctionne en détail.

cayenne cpu orangepi

L’utilisation de la mémoire également

cayenne orange pi ram

La jauge de niveau d’utilisation de la carte SD ne fonctionne pas mais les informations sont correctement collectées sur la page de détail.

cayenne orange pi storage

Enfin, le suivi de température. La courbe de Béziers mériterait un petit ajustement.

cayenne cpu temperature

Calendrier (Schedule)

Cayenne intègre le déclenchement d’action sur un calendrier. Un action peut être ponctuelle ou répétée. Sans la possibilité d’ajouter des actionneurs ou capteurs, le calendrier présente toutefois un intérêt très très limité sur Orange Pi. On peut programmer l’arrêt tous les soirs par exemples. On pourrait aussi le faire avec un cron directement sur l’Orange !

cayenne add event shutdown orangepi

Déclencheur d’événement (Triggers)

Enfin, dernier outil proposé par Cayenne, le déclencheur d’événement (trigger). Pour créer un déclencheur, cliquez ur le plus dans le coin supérieur droit de l’écran.

Cayenne fonctionne sur le principe IF…THEN (s’il se passe ceci…alors fait cela). La liste des déclencheurs est encore très courte : en ligne/hors ligne, niveau stockage, charge CPU, niveau mémoire. Par exemple, on va déclencher l’envoi d’un email d’alerte si l’Orange Pi est hors ligne (perte de connexion arrêt). C’est intéressant si l’OPI est utilisé pour un serveur domotique (Jeedom, Domoticz…).

 cayenne orangepi create trigger if storage cpu memory online offline

Cochez l’appareil concerné par la surveillance puis indiquez l’email de destination ainsi qu’un mini message.

cayenne orangepi setup notification

Le déclencheur est prêt. Vous pouvez l’activer ou le désactiver n’importe quand.

cayenne orangepi liste triggers

Et voici l’email reçu lorsque l’Orange Pi s’arrête ou se trouve hors ligne (attention, c’est peut être la connexion internet qui est coupée).

cayenne email notification orangepi off line hors ligne

Désinstaller Cayenne

Pour désinstaller Cayenne, j’ai trouvé cette procédure sur le forum myDevices ici

Conclusions

Il est donc aussi facile d’installer Cayenne sur l’Orange Pi fonctionnant sous la distribution Armbian Jessie (server) que sur Raspbian mais à part surveiller et redémarrer à distance l’Orange Pi, il n’est pas possible de profiter du GPIO, de la caméra… ce qui fait tout l’intérêt du Raspberry Pi. Il faut être patient, peut être que les choses bougerons si la communauté Orange Pi se développe suffisamment. Affaire à suivre…

Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire

Aucun spam et aucun autre usage ne sera fait de votre email. Vous pouvez vous dés inscrire à tout moment.

Comparateur de prix

Bons plans

Les offres suivantes se terminent bientôt. Utilisez le coupon indiqué pour profiter du prix promo

  • Migui Pda

    Bonjour,

    merci pour cet article, mais au vu de ce que Cayenne ne
    permet pas de faire, personnellement, pour ce qu’il permet, j’utilise un
    script très léger qui s’appelle EzServer monitor
    (https://linuxfr.org/news/ez-server-monitor-un-tableau-de-bord-simple-et-leger-en-deux-versions).

    J’y
    préfère la version script pour lequel le résultat peut être mis dans un
    fichier et alors soit envoyé par mail ou exploiter partiellement son
    contenu comme source d’actions à prendre (T° = activer le ventilateur de
    la carte (BPi M2+), dire oralement qu’il surchauffe ou autre infos
    désirée, …)

    A bon entendeur 😉

Projets DIY - Domotique et objets connectés à faire soi-même