Armbian en cours de test pour la carte de développement FriendlyElec NanoPi Duo Allwinner H2+

La NanoPi Duo développée par FriendlyElec est une carte de développement construite autour du SoC quad-core Allwinner Cortex-A7 H2+. C’est un SoC très utilisé dans les cartes de développement d’entrée de gamme. On le retrouve par exemple dans les premières générations d’Orange Pi Zero mais également dans la toute nouvelle Banana Pi M2 Zero présentée la semaine dernière. Cette carte à la particularité d’être équipée de deux rangées de connecteurs au pas de 2,54mm compatible breadboard. Les développements pourront être fait sur Breadboard ou sur la carte fille commercialisée sous la forme d’un kit. Cette carte est commercialisée depuis août 2017. On peut se la procurer seule au prix de 7,99$ ou sous la forme d’un kit à partir de 17,99$ sur la boutique de Friendly Elec. Si vous possédez déjà un compte client sur AliExpress, les kits 256MB ou 512MB incluant la carte fille, un boitier, un dissipateur thermique et un câble FTDI vers USB est également disponible.

Armbian pour la FriendlyElec NanoPi Duo

Jusqu’à maintenant, il fallait se contenter de la distribution Ubuntu 16.04 permettant de développer des projets à l’aide de l’environnement pour objets connectés Ubuntu-Core. La distribution peut être téléchargée ici. Elle embarque plusieurs utilitaires permettant d’exploiter la NanoPi Duo ainsi que sa carte fille:

  • rpi-monitor: monitoring système avec interface web accessible sur le port check system status and information
  • npi-config: l’équivalent de raspi-config sur Raspberry. Il permet configurer les principaux réglages du système mot de passe, langue, timezone, hostname, SSH, auto-login, et activer/désactiver i2c, SPI, port série, PWM
  • Librairie wiringNP (adaptation de wiringPi) permettant d’accéder au GPIO
  • RPi.GPIO_NP permettant d’accéder au GPIO
  • networkmanager: gestionnaire réseau

Depuis début novembre, l’association Armbian a débuté les tests pour prendre en charge la carte de développement NanoPi Duo développée par FriendlyElec. Comme le NanoPi Duo à de nombreux points communs avec l’architecture que l’Orange Pi Zero, le travail devrait être plus rapide que pour une carte totalement nouvelle. Armbian a publié il y a quelques jours un état d’avancement des premiers tests que voici. On retrouve les mêmes problèmes que pour l’OPI Zero :

  • La sortie HDMI (si elle existe) ne prend en charge qu’un nombre limité de résolutions prédéfinies
  • La sortie TV ne fonctionne pas comme prévu (résolution PAL / NTSC, surbalayage, pas de support h3disp, prise en charge de la sortie TV pour OPi Zero sur le forum ici)
  • Le protocole 1-wire, la lecture des capteurs DHT11/DHT22 ou S/PDIF nécessite le réglage de la fréquence minimale du processeur à 480 MHz ou plus
  • Le décodage vidéo accéléré par matériel ne prend en charge qu’un nombre limité de formats vidéo
  • Des problèmes de ‘Out of memory’ (MOO) sont possibles en raison d’un bug du noyau
  • Pas de driver pour le GPI Mali
  • Aucun décodage vidéo accéléré par le matériel
  • La commande schedutil CPU peut provoquer des clics et des pops sur la sortie audio
  • Le module sans fil intégré (XR819) ne prend pas en charge les logiciels, ce qui entraîne des problèmes de connexion sans fil
  • Le module sans fil intégré (XR819) n’est pas pris en charge
  • Report erronée de la température du CPU (sujet sur le forum)

Les matériels suivants ont été testés (à priori avec succès)

La liste complète ici. Aucune date de disponibilité n’a été communiqué mais il est toutefois possible de télécharger (lancer le téléchargement) la version de test dès maintenant. Cette distribution est basée sur le noyau Linux 4.13.10. Les versions Nightly sont disponibles ici. Deux versions sont disponibles. La première est basée sur Debian Stretch (la même que Raspbian pour le Raspberry), la seconde sur Ubuntu Xenial.

Caractéristiques de la NanoPi Duo Allwinner H2+

  • SoC : Allwinner H2+ quad core Cortex A7@1.2 GHz
  • GPU : Mali400MP2@600 MHz
  • Memoire : 256 ou 512 MB DDR3-1866 SDRAM
  • Stockage : lecteur pour cartes micro SD card, connecteur SPI flash
  • Connectivité
    • 802.11 b/g/n WiFi (module Allwinner XR819)
    • Connecteur u.FL/IPEX pour antenne externe
  • USB : 1x micro USB OTG pour alimentation 5V de la carte
  • Connecteur d’extension
    • 2x 16-pin au pas de 2,54mm compatible breadboard avec 2x USB, GPIO, UART, SPI, I2C, MIC, Line Out, CVBS (vidéo composite), Ethernet, 5V, 3.3V etGND
  • Alimentation : 5V/2A via port micro-USB
  • Dimensions : 50 x 25.4 mm
  • Poids : 7,76 g
  • Température d’utilisation : -40°C à +80°C

Carte fille Mini Shield avec boitier de protection pour NanoPi Duo

Friendly Elec propose une carte fille pour la NanoPi Duo. Elle est vendu sous la forme d’un kit ou à la carte sur la boutique de boutique de Friendly Elec. La carte fille dispose d’un connecteur à deux rangées placé au centre de la carte sur lequel on viendra installer la NanoPi-Duo. Cette carte embarque tous les connecteurs d’extension supportés par la NanoPi :

  • 4x port USB 2.0
  • 1x connecteur 9×2 pin
  • Support pour disque SSD au format mSATA.
  • Connecteur SPI
  • 1x micro USB OTG pour alimentation 5V
  • Connecteur port série pour debug ou installation à distance (un exemple sur Orange Pi)
  • Micro
  • Sortie audio jack
  • Port Ethernet 10/100Mbps

La Mini Shield embarque un micro-contrôleur JMS567 capable de gérer l’USB 3.0 ainsi que les disques SATA jusqu’à 6Gbps. Il est plus performant que JMS578 utilisé par Orange Pi pour son shield NAS.

La NanoPi Duo n’est pas équipée de mémoire flash eMMC, le système pourra être installé sur une carte micro USB ou sur un disque SSD au format mSATA. Les disque SSD mSATA sont beaucoup plus fiables que les cartes SD. Sur son WiKi, Friendly Elec indique la procédure pour connecter ou démarrer depuis un disque mSATA.

Mini Shield NanoPi duo msata ssd hard disk

 

Pour compléter sa solution de développement et d’apprentissage pour objets connectés, Friendly Elec commercialise un caméra 2MP USB (FA-CAM202), un écran d’affichage LCD 1602 USB.

Le GPIO est pris en charge par la librairie WiringNP qui est une adaptation de la librairie wiringPi développée par Gordon Henderson pour le Raspberry Pi. Un Wiki et des exemples de programmations en C++ est proposé ici. La librairie WiringNP est également compatible avec les cartes NanoPi NEO/NEO2 et Air.

C’est une plateforme de développement très intéressant qui pourra également très bien convenir comme base pour un serveur domotique. Le support des disques SSD est vraiment un plus par rapport aux cartes concurrentes. On pourra toutefois regretter l’absence totale de sortie vidéo. Il faudra passer se contenter du Terminal en SSH en WiFi ou par liaison série/UART. Avec un environnement graphique léger comme XFCE, on pourra aussi utiliser un bureau distant tel que VNC.

Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire

Aucun spam et aucun autre usage ne sera fait de votre email. Vous pouvez vous dés inscrire à tout moment.

Comparateur de prix

Bons plans

Les offres suivantes se terminent bientôt. Utilisez le coupon indiqué pour profiter du prix promo

Projets DIY - Domotique et objets connectés à faire soi-même